Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard, immense carton de l’année 2023, a franchi le cap du premier anniversaire. Une aubaine pour les développeurs, qui partagent une compilation de bugs assez drôles.

Il y a environ un an, Warner Bros. lançait Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard, adaptation ambitieuse de la saga Harry Potter. Au regard de la popularité immense de la saga, et en dépit de polémiques liées à J.K. Rowling (qui n’a pas été impliquée dans le développement), le carton a été immédiat et immense. Pour fêter dignement son premier anniversaire, le studio Avalanche Software a décidé de publier une vidéo humoristique le 9 février : une compilation de bugs.

Le studio prévient que ces quelques séquences de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard peuvent contenir des spoilers sur l’histoire. Il ajoute aussi : « Le développement d’un jeu est difficile… c’est uniquement pour le divertissement. » On rappelle qu’Avalanche Software a travaillé pendant plusieurs années sur ce titre majuscule officialisé en 2020, mais révélé par une grosse fuite en 2018. Il a donc eu le temps d’immortaliser des soucis techniques, pour mieux s’en amuser maintenant que le plus dur est derrière lui.

Ces bugs de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard sont très drôles

Sur JK Rowling

La rédaction a reçu le jeu vidéo Hogwarts Legacy pour le tester avant sa sortie. JK Rowling n’en est pas à l’origine et n’a pas été impliquée dans sa conception. Nous rejetons la transphobie active de l’autrice, qui finance des associations anti-trans, qui mettent en danger la vie des personnes trans.

Ce n’est pas la première fois qu’un studio de jeux vidéo assume les bugs rencontrés pendant la production d’un gros projet. Il y a quelques années, Santa Monica Studio avait, lui aussi, voulu faire rire les fans de God of War en montrant Kratos dans des situations invraisemblables. C’est le lot des titres ambitieux, à l’échelle immense. En mobilisant des ressources colossales, les projets ont plus de risques de connaître des bugs.

Dans le cas d’Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard, il y en a des très drôles. On pense à ces nombreux problèmes sur les visages, avec des yeux qui grossissent ou se placent au mauvais endroit. Les animations ne sont pas en reste non plus, avec des mouvements qui partent parfois dans tous les sens. Quand c’est le cas, on dirait que les personnages font n’importe quoi, et cela donne un comique de situation assez savoureux.

Un bug dans Hogwarts Legacy // Source : Warner Bros.
Un bug dans Hogwarts Legacy // Source : Warner Bros.

En marge de cette vidéo gag, Avalanche Software a surtout annoncé que les contenus exclusifs aux consoles PlayStation seront bientôt proposés à tout le monde. Ils seront « disponibles plus tard cet été, en plus de mises à jour additionnelles et de nouvelles fonctionnalités ». En somme, Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard va évoluer en 2024 et peut-être qu’il y aura une grosse extension pour donner envie aux millions de joueuses et de joueurs de refaire un tour à Poudlard (avec du Quidditch ?). En attendant une vraie suite.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !