Il se murmure que Tencent pourrait lancer une version mobile du chef-d’œuvre Elden Ring. On ne voit pas comment le jeu de FromSoftware pourrait briller dans un format plus modeste, qui plus est en free-to-play.

Elden Ring fêtera ses deux ans d’existence le 25 février prochain. Mais alors qu’on aimerait avoir des nouvelles de l’extension Shadow of the Erdtree, voilà que se profile une possible adaptation du jeu au format mobile. C’est en tout cas ce que rapporte Reuters dans un article publié le 6 février. Trois sources ont confié au média que le géant chinois Tencent rêverait de proposer une version smartphone d’Elden Ring, dans le but de diversifier son catalogue.

Tencent fait partie des actionnaires de FromSoftware, avec 16 % de participation au capital (contre 14 % par Sony, le reste étant la propriété de Kadokawa Corporation). Il détient aussi les droits d’Elden Ring, ce qui lui permet de réfléchir à des itérations. On rappelle que le RPG d’action s’est écoulé à plus de 20 millions d’exemplaires, un succès immense pour un jeu loin d’être grand public dans l’approche. C’est sans aucun doute cet argument économique qui pousse Tencent à vouloir capitaliser au maximum sur la licence.

Elden Ring // Source : Bandai Namco
Elden Ring // Source : Bandai Namco

Elden Ring sur smartphone ? Merci, mais non merci

Tencent aurait confié ce projet a priori impossible à quelques dizaines de développeurs, avec la contrainte d’en faire un projet free-to-play se rémunérant avec des microtransactions (caricature : on paierait pour se faire humilier par un boss ?). Le géant asiatique rêve de proposer un équivalent de Genshin Impact à la sauce Elden Ring. On se demande comment c’est possible, sachant que Tencent a déjà tenté le coup avec une autre licence à succès (Nier), sans y parvenir (en raison de la monétisation, justement). Il est difficile d’imaginer Elden Ring se plier à ce business model, à moins de repenser totalement le gameplay et la structure — deux éléments qui ont fait sa réussite.

Au-delà de l’aspect financier, Elden Ring pose un sérieux défi technique en termes d’adaptation. On parle d’une expérience en monde ouvert qui a besoin de ressources pour s’exprimer et respirer. Sa direction artistique pourrait être à l’étroit sur un petit écran de smartphone tandis que son gameplay paraît impensable sans manette (en raison de son exigence). Il existe un soulslike plutôt réussi sur mobile, mais le titre en question, intitulé Pascal’s Wager, ne repose pas sur les mêmes ambitions.

Il y a un téléphone sur lequel Elden Ring pourrait éventuellement se sentir à l’aise : l’iPhone 15 Pro (et sa déclinaison Max). Le smartphone le plus récent d’Apple est capable de faire tourner des jeux vidéo gourmands, comme le remake de Resident Evil 4 ou encore Death Stranding. Mais cela imposerait un business model traditionnel (un seul gros achat) et une cible bien moins importante. Deux barrières pour Tencent, qui voit plus grand, mais qui doit surtout réfléchir à la faisabilité d’un Elden Ring avec une échelle plus réduite.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !