Avec la fin du développement principal de Cyberpunk 2077, CD Projekt Red déploie de plus en plus de ressources dans son prochain jeu, The Witcher 4. Il s’agira du premier volet d’une trilogie, dont la date de sortie n’est pas encore connue.

L’heure est aux grandes manœuvres chez CD Projekt Red. Lors de la présentation, fin novembre, de ses résultats du troisième trimestre 2023, le studio polonais a levé un pan du voile recouvrant ses futurs projets dans le jeu vidéo. À cette occasion, on a pu constater la montée en puissance des équipes chargées de développer la suite de The Witcher.

Ainsi, il y a actuellement près de 330 développeurs mobilisés dans le projet The Witcher 4, une suite espérée depuis des années — l’entreprise avait commencé à en parler dès 2017, pratiquement deux ans et demi après la sortie de Wild Hunt, le troisième volet (qui aura par la suite droit à deux extensions : Hearts of Stone et Blood and Wine).

The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5 // Source : Capture PS5
The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5. Le jeu a beau avoir bientôt dix ans, il reste une grande référence. // Source : Capture PS5

Ce nombre va continuer à progresser dans les mois à venir, selon les propos de la direction de CD Projekt Red, repris par la presse américaine. Le studio prévoit ainsi de rameuter plus de 400 développeurs à la mi-2024. Pour souligner l’importance que revêt The Witcher 4 dans les projets du groupe, la direction a précisé que près de la moitié de ses effectifs est aujourd’hui impliquée.

Le déploiement de ressources beaucoup plus importantes accordées à The Witcher 4 profite évidemment de la « fin » de Cyberpunk 2077. Le titre, sorti en 2020, a eu droit à l’automne à une extension, Phantom Liberty. Il n’y en aura aucune autre, pour des raisons techniques. CD Projekt Red délaisse REDengine, son moteur graphique vieillissant, au profit de l’Unreal Engine.

Si le studio a bien pour projet un « Cyberpunk 2 », celui-ci ne verra pas le jour avant des années. Les ressources sont aujourd’hui réorientées sur The Witcher 4, qui est le premier volet d’une trilogie qui s’étalera sur quelques années. L’ensemble forme d’ailleurs le projet Polaris. Quant à l’actuel Cyberpunk 2077, il ne requiert plus un suivi aussi fin, hormis pour sortir quelques correctifs.

D’autres jeux The Witcher sur les rails

Outre la trilogie The Witcher 4, officialisée au printemps 2022, CD Projekt Red a d’autres chantiers en cours. Le projet Sirius est un projet toujours lié à The Witcher, mais voulant proposer « une nouvelle approche de l’univers ». Probablement un jeu davantage tourné sur la narration, compte tenu de la taille relativement modeste de la filiale de CD Projekt Red à qui ce travail a été confié.

Citons aussi le projet Canis Majoris, qui se présente comme un spin-off, dans un monde ouvert, ainsi que le souhait de réaliser un remake du tout premier The Witcher, sorti en 2007 (ce titre avait déjà bénéficié l’année suivante d’une remise à niveau avec la sortie d’une version dite améliorée). Ce remake ne sortira pas avant le lancement de The Witcher 4, selon le studio.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !