Cyberpunk 2077 a bien eu droit à sa rédemption, avec une version 2.0 revigorante et l’arrivée d’une extension globalement applaudie. Mais, pour CD Projekt Red, il est temps désormais de se tourner vers l’avenir.

Cyberpunk 2077 est passé par absolument tous les états : un engouement phénoménal dès la diffusion d’un premier teaser en 2013, un lancement chaotique, une communication parfois arrogante et, finalement, la rédemption inespérée. La version 2.0, déployée juste avant l’arrivée de l’extension Phantom Liberty, permet au RPG de se refaire une réputation, près de trois ans après sa sortie. C’est l’issue d’un long chemin de croix, qui permet aujourd’hui à CD Projekt Red de respirer.

Le succès est immédiat. Propulsé par les excellents retours sur Phantom Liberty, Cyberpunk 2077 attire de nouveau du monde. Ses statistiques sur Steam, visibles sur Steam Charts, en attestent : ces 30 derniers jours (à la date du 28 septembre 2023), il a enregistré un pic de 246 705 joueuses et joueurs connectés simultanément. Ce volume n’avait plus été atteint depuis… décembre 2020 (lorsqu’il avait culminé à 830 387 personnes, avant de couler dans des proportions invraisemblables). En moyenne, le trafic a augmenté de 155 % ces dernières semaines. De quoi donner des idées à CD Projekt Red ?

Cyberpunk 2077 // Source : CD Projekt
Cyberpunk 2077. // Source : CD Projekt

Malgré le succès retrouvé de Cyberpunk 2077, CD Projekt Red passe à autre chose

Avec cette hype de retour, CD Projekt Red pourrait très bien décider de capitaliser dessus, ne serait-ce que pour rentabiliser les nombreux investissements nécessaires pour rectifier le tir. Mais, ce n’est pas dans les plans du studio polonais, qui est bien prêt à passer à autre chose. « La version 2.0 et Phantom Liberty constituent les dernières grosses mises à jour. Nous allons encore développer quelque chose, mais les gros chantiers sont derrière nous », a confirmé Gabe Amatangelo, directeur de Cyberpunk 2077, dans des propos relayés par PC Gamer le 27 septembre.

On savait déjà que Phantom Liberty serait la seule extension de Cyberpunk 2077, un choix en partie lié à des contraintes techniques — la migration vers le moteur graphique Unreal Engine. The Witcher 3: Wild Hunt avait pourtant eu droit à deux gros DLC, applaudis par la critique et les fans. Néanmoins, ce jeu a été lancé dans de meilleures dispositions que Cyberpunk 2077.

Dès lors, quelle est la suite pour Cyberpunk 2077 ? Une vraie suite, justement. « Maintenant, on se focalise sur Cyberpunk 2 ou, Orion, devrais-je dire, qu’importe comment nous l’appellerons à la fin », confie Gabe Amatangelo. Cyberpunk « Orion » a été officialisé en octobre 2022 et sera chargé d’étendre l’univers du premier jeu et d’exploiter tout son potentiel sombre. Il faudra bien évidemment s’armer de patience avant de découvrir les premiers détails sur ce RPG, puisque CD Projekt a en parallèle moult projets chargés de développer la marque The Witcher (certains sont confiés à des studios externes). Une chose est sûre : vous allez bientôt pouvoir ranger Cyberpunk 2077 au placard.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.