Alors que The Witcher 3: Wild Hunt a pu prolonger le plaisir avec deux extensions réussies, Cyberpunk 2077 devra s’en contenter d’une seule. Un moteur graphique vieillissant empêche CD Projekt Red d’aller plus loin.

Combien Cyberpunk 2077 aura-t-il d’extensions ? Cette question mérite d’être posée, quand on sait que The Witcher 3: Wild Hunt en a eu deux — et qu’elles ont en prime laissé des souvenirs mémorables aux fans de Geralt. Concernant le RPG futuriste de CD Projekt Red, qui est parvenu à sortir des eaux troubles grâce à des mises à jour, il n’y en aura qu’une seule, baptisée Phantom Liberty (et attendue pour le 26 septembre, sauf sur PS4 et Xbox One).

Comme le rapporte Video Games Chronicle dans un article publié le 30 août, CD Projekt Red a fait ce choix pour des raisons principalement techniques. Cyberpunk 2077 tourne sous le moteur maison REDengine alors que le studio a migré vers l’Unreal Engine (pour les futurs opus de la saga The Witcher). D’éventuelles bonnes ventes de Phantom Liberty n’y changeront rien : les développeurs ont déjà pris leur décision et ils ne travailleront plus avec le REDengine.

Cyberpunk 2077: Phantom Liberty // Source : CD Projekt Red
Cyberpunk 2077: Phantom Liberty // Source : CD Projekt Red

Pas de seconde extension pour Cyberpunk 2077 à cause de son moteur 3D vieillissant

Michal Nowakowski, en charge du développement du business pour CD Projekt, a adressé la question d’une seconde extension pour Cyberpunk 2077 à l’occasion d’un échange avec les investisseurs. Il a déclaré une bonne fois pour toutes : « La décision a été prise. Comme nous l’avons déjà annoncé il y a longtemps, nous ne ferons pas d’autres extensions. Ce sera la seule extension du jeu, et cela n’a rien à voir avec les chiffres ou notre satisfaction en cas de bonnes ventes. C’est une décision purement technique, pour être honnête. C’est la dernière fois que nous travaillons avec le REDengine, puisque nous migrons sur l’Unreal Engine d’Epic Games. »

On comprend alors que CD Projekt Red ne veut pas éclater ses différentes équipes entre plusieurs moteurs graphiques pendant trop longtemps. On peut aisément le comprendre par rapport au passif de Cyberpunk 2077, qui a connu un départ chaotique en raison d’un grand nombre de bugs sur les consoles les plus anciennes. L’entreprise veut mettre tous ses œufs dans le même panier, et cette stratégie paraît raisonnable pour garantir de bonnes expériences aux joueuses et aux joueurs. CD Projekt Red ne peut plus se permettre un nouveau lancement raté, surtout si c’est un jeu vidéo The Witcher.

Pour rappel, l’unique extension de Cyberpunk 2077 nous permettra de faire la rencontre d’un nouveau personnage incarné par l’acteur Idris Elba et de participer à une vaste mission d’espionnage au sein d’une zone inédite. L’idée sera quand même de conclure le RPG de la meilleure des manières.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.