La disparition prématurée de Ray Stevenson à l’âge de 58 ans pose un problème pour l’avenir du personnage de Baylan Skoll. Cependant, il est acquis que ce Jedi déchu reviendra. Il reste maintenant à savoir comment. Lucasfilm ne semble pas encore avoir décidé.

Comment s’abonner à Disney+ pour voir les séries Star Wars

Disney+ est disponible en France  :

Que va-t-il advenir du personnage de Baylan Skoll dans Ahsoka ? Cinquante jours après la diffusion du dernier épisode de la première saison, la question est toujours d’actualité. En effet, Lucasfilm est confronté à une problématique inhabituelle : Ray Stevenson, l’acteur britannique qui incarnait Baylan, est mort le 21 mai 2023, après le tournage de la saison une.

Le problème, c’est que tout porte à croire qu’il y aura une saison deux à Ahsoka, même si rien n’est encore officialisé. En outre, il est prévu à plus long terme de finir l’arc du mandoverse avec un film global, réunissant aussi les intrigues du Livre de Boba Fett et de The Mandalorian. Autant d’options dans lesquelles Baylan Skoll aurait pu apparaître.

« Il est évident qu’il y a une histoire à raconter »

Compte tenu de la manière dont se conclut la première saison, l’arc narratif de Baylan Skoll n’est clairement pas terminé. C’est justement le dilemme qui se pose à la société de production comme à Dave Filoni, le showrunner de la série et, depuis peu, directeur de la création pour Star Wars. Il a reconnu la difficulté auprès de Vanity Fair, le 21 novembre.

« Nous sommes dans l’expectative pour l’instant », a expliqué l’intéressé. Si on ne sait pas encore quelle option sera retenue pour la suite, Dave Filoni a confirmé que le parcours de ce personnage n’est pas terminé : « Il est évident qu’il y a une histoire à raconter ». Ray Stevenson a fait une excellente impression dans ce rôle, avec une prestation largement saluée et appréciée.

baylan statue
Sa prestation a été applaudie. // Source : Lucasfilm

Trois options peuvent être dégagées :

  • L’emploi de plans inutilisés lors de la saison une, en les mobilisant dans un autre contexte, ce qui nécessitera des modifications scénaristiques pour que les lieux, les dialogues, les situations concordent avec l’avancement du récit ;
  • L’utilisation de l’IA pour apposer le visage de Ray Stevenson sur un autre acteur, qui jouerait à sa place (deepfake). Ce procédé a déjà été mobilisé dans Star Wars pour représenter certains personnages : Luke Skywalker, Leia Organa ou encore le grand moff Tarkin ;
  • Attribuer le rôle à un nouvel acteur. Une option qui dépend du poids du personnage et de l’aura de l’acteur. Dans la saga Marvel, il est plus facile de remplacer Terrence Howard par Don Cheadle (War Machine / James ‘Rhodey’ Rhodes), car il est secondaire, que de trouver un successeur à Chadwick Boseman (Black Panther).

Lucasfilm va devoir trancher. Dave Filoni le sait et n’y coupera pas. D’ici là, le patron de Star Wars a un regret : que Ray Stevenson n’ait pas pu voir l’accueil réservé par les fans à Baylan Skoll. « Je pense qu’il aurait été aux anges. Le grand regret, c’est qu’il n’ait pas eu l’occasion de vivre cette expérience. [Les fans] n’ont été que merveilleux à propos de Ray et du personnage. »

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.