Des internautes ont fouillé les fichiers de Diablo IV et ont mis la main sur ce qui ressemble à des détails crédibles sur la première extension du hack’n’slash. Cela, à quelques jours de la BlizzCon…

Le vendredi 3 novembre 2023, Blizzard tiendra sa BlizzCon, son événement annuel tourné vers les fans et centré sur les nouveautés de ses jeux phares. Lancé en juin et gros succès, Diablo IV fera bien évidemment partie des festivités — aux côtés de World of Warcraft. La logique voudrait que l’entreprise américaine dévoile la première extension du jeu, attendue pour l’année prochaine. En attendant le jour J, les premières rumeurs apparaissent sur la toile.

Comme le rapporte WccfTech dans un article publié le 25 octobre, des dataminers — des internautes qui explorent les fichiers des jeux vidéo — ont pu mettre la main sur des fichiers liés à une version de Diablo IV dédiée à des tests internes.

On y découvre que la première extension pourrait s’intituler « Lord of Hatred » (« Le Seigneur de la Haine »), en référence à l’un des démons primordiaux : Mephisto, qu’on croise dans l’aventure principale. Il est nul autre que le père de Lilith, la grande méchante de Diablo IV, et son retour est d’ailleurs évoqué dans des scènes post-générique.

Diablo IV
Coucou Mephist.o // Source : Blizzard

Une nouvelle classe dans la première extension de Diablo IV ?

Les autres informations fournies par ces fouilles — à prendre avec des pincettes — sont plus intéressantes que le retour de Mephisto, qui ne fait guère de doute. Ainsi, la première extension de Diablo IV devrait nous permettre d’incarner une nouvelle classe, « spiritborn », un guerrier qui se sert de la nature. Il serait un mélange entre le barbare et le druide, considéré comme un gardien de l’équilibre. Outre l’utilisation d’un glaive comme arme de prédilection, le spiritborn aurait accès à des pouvoirs d’invocation et des sorts liés aux éléments. Ce serait une classe inédite dans l’univers de la saga de Blizzard.

On serait par ailleurs invité à visiter une nouvelle région ou, plutôt devrait-on dire, revisiter une région déjà connue des fans : Kurast, tirée de Diablo II et liée à Mephisto. Cette zone ferait une taille similaire aux autres, ce qui est tout à fait logique pour conserver une forme de cohérence dans la structure globale. On rappelle quand même que deux autres pistes ont été trouvées quelques jours auparavant dans la version Steam du jeu.

Concernant le gameplay, on gagnerait l’opportunité d’enrôler des mercenaires, dont on pourrait gérer l’équipement et que l’on pourrait faire progresser avec leur propre arme de talents. Par le passé, la saga Diablo a déjà proposé la possibilité de se faire accompagner par des personnages contrôlés par le jeu.

Enfin, Diablo IV pourrait recevoir son premier raid : la tombe d’Akarat, constituée de cinq étapes. Rendez-vous dans quelques jours pour démêler le vrai du faux ?

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !