Mabel (Selena Gomez) est peut-être partie sur une fausse piste dans le nouvel épisode de la saison 3 d’Only Murders in the Building, tout comme Charles (Steve Martin).

Le meurtre de Ben Glenroy reste non élucidé, mais l’enquête avance. Dans cet épisode 3 de la saison 3 d’Only Murders in the Building, sur Disney+, notre trio est enfin pleinement relancé dans leur podcast criminel. De premiers indices apparaissent, mais on commence à bien connaître les mauvais tours que nous joue de la série : les apparences sont trompeuses. Plusieurs « indices » pourraient en fait nous mettre sur de fausses pistes.

Attention : spoilers.

Spoilers d'Only Murders in the Building
Spoilers d’Only Murders in the Building

Mais à qui parle Ben ?

Après une fouille rocambolesque en compagnie de Tobert (Jesse Williams) dans l’appartement du mort, Mabel (Selena Gomez) finit par consulter le contenu de la clé USB — les derniers rushs de la caméra de Tobert avant le meurtre de Ben. Les deux comparses restent pantois : on voit Ben se « disputer » avec quelqu’un, dire qu’il ne peut pas céder à cet amour ni être avec cette personne, prenant les airs les plus dramatiques possibles. Voilà qui semble pointer vers une dispute amoureuse. Cette impression est d’autant plus prégnante que l’épisode se termine avec Charles (Steve Martin) découvrant que Kimber (Ashley Park) a « perdu » son mouchoir — le fameux mouchoir découvert sur le corps de la victime et que tous les membres de la troupe avaient en un exemplaire individuel.

À la fin de l’épisode 3, tout semble accuser Kimber. Mais le dernier rush de Ben est quelque peu étrange : s’il était vraiment en train de se disputer avec quelqu’un, cette personne lui répondrait, ferait des bruits, entrerait dans le cadre de la caméra. Au lieu de cela, Ben est seul, dans le silence total. N’oublions pas qu’il s’agit d’un acteur, censé être talentueux. Tout, dans cette séquence, suppose que Ben est en dialogue avec lui-même. Quant au mouchoir, l’indice est faible : Charles n’a pas pris la peine de vérifier si les autres l’avaient aussi ou, autre possibilité, quelqu’un pourrait l’avoir pris à Kimber initialement.

Le regard de tueuse à la fin de l'épisode 3, on est persuadé que c'est une fausse piste aussi. // Source : Disney+/Hulu
Le regard de tueuse d’Ashley Park à la fin de l’épisode 3, on est persuadé que c’est une fausse piste aussi. // Source : Disney+/Hulu

De fait, cette fin d’épisode tourne les projecteurs de manière trop évidente vers Kimber, dont le mobile semble quelque peu léger à ce stade.

Tobert et Dickie ne sont pas disqualifiés !

L’épisode 3 essaye aussi disqualifier Dickie, frère et impresario de Ben, lorsque que Mabel et Tobert l’aperçoivent, seul, en larmes, pleurant visiblement la mort de son frère. Deux possibilités : Dickie a pu repérer un indice de la présence de personnes dans l’appartement (typiquement le genre de malice qu’on retrouve dans Only Murders in the Building) et chercher ainsi à se montrer triste ; il peut aussi s’en vouloir à lui-même, être en colère, de son acte criminel.

Tobert n’est pas non plus un suspect à mettre de côté. Certes, il est, en apparence, sur la piste du tueur. Mais là encore, les tueurs sont malins dans la série, cela pourrait bien être une stratégie pour se rapprocher de Mabel, du podcast, influencer leur enquête afin de se disqualifier. D’autant que l’on a bien compris que Tobert était un documentariste prêt à tout pour des images sensationnelles et un reportage à succès, comme il le confie lui-même à Mabel (de sa propre anecdote, il a laissé le bébé éléphant mourir, qui fait ça ?).

Source : Montage Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

8/10
Only Murders in the Building Lire la critique
Il n'y a pas d'offres pour le moment

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.