Dune : Partie 2, la suite très attendue portée par le cinéaste Denis Villeneuve, est en sursis. Warner réfléchirait à décaler la date de sortie, en raison des grèves qui paralysent Hollywood.

Voilà deux ans que l’on attend impatiemment la suite du film de Denis Villeneuve, Dune 2, adapté de l’œuvre de Frank Herbert. Le premier opus, avec Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Zendaya ou encore Oscar Isaac, était marquant. La « Partie 2 » doit adapter la deuxième partie du premier livre de la saga littéraire.

Initialement, Dune : Partie 2 est attendu pour le 1er novembre 2023 en France. Mais Variety a appris une potentielle mauvaise nouvelle, le 20 juillet dernier : Warner songe à repousser le film. C’est également le cas pour un autre blockbuster de la fin d’année, du côté de DC Comics, Aquaman 2.

Florence Pugh en Irulan dans Dune 2. // Source : Warner
Florence Pugh fait partie de nouvelles arrivantes de Dune 2. // Source : Warner

La grève des acteurs et des scénaristes a un impact sur la promotion

Ce délai n’est pas dû à des retards dans la production — le tournage est largement achevé à ce stade, et la post-prod bien entamée. Ce serait, d’après les sources de Variety, en raison de la double grève qui se joue à Hollywood : la grève des scénaristes, qui dure depuis plusieurs mois maintenant (les scénaristes demandent notamment à être mieux rémunérés et contestent l’usage croissant de l’IA) ; la grève des acteurs et des actrices, qui est récemment venue s’ajouter aux contestations (afin de demander également de meilleures conditions de travail et pour s’opposer, aussi, à l’IA). Ce double mouvement social paralyse Hollywood, tandis que les studios ne semblent pas vouloir accéder aux demandes des syndicats, ce qui accentue le bras de fer semaine après semaine.

Cette grève a un impact même lorsqu’une œuvre a déjà vu sa production être parachevée : les acteurs et actrices ne font pas de promotion. Or, toute cette partie est essentielle dans la diffusion d’un blockbuster. Le casting apparaît lors d’interviews, parle de l’œuvre sur les réseaux sociaux : cela contribue à intégrer le film dans les discussions, à en faire un phénomène pop culturel. En clair, les studios peuvent estimer que cette grève risque de leur coûter cher, réduisant l’impact des films. Or, Dune 2 est un enjeu important pour le studio (tout comme Aquaman 2, après le naufrage d’un Flash qui n’a pas séduit dans les cinémas).

Un changement qui reste à confirmer

Comme Dune 2 est une coproduction Warner/Legendary, les deux sociétés doivent se mettre d’accord sur une nouvelle date de sortie, toujours selon Variety. Cependant, le média indique également que toutes les sources ne sont pas d’accord entre elles : le film pourrait aussi, finalement, ne pas être repoussé. Suspens, d’ici à ce que Warner confirme ou infirme un changement.

Si l’on peut espérer que le film ne soit pas repoussé, on espère encore davantage que les scénaristes et les acteurs verront enfin leurs demandes être considérées par les studios. Car il s’agit bien de la seule véritable raison d’une grève qui ne s’arrête pas.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Dune : Partie 2
Il n'y a pas d'offres pour le moment