Le futur épisode des Sims, officialisé depuis le mois d’octobre 2022, devrait être gratuit, si on en croit une offre d’emploi diffusée en ligne. On rappelle que Les Sims 4 est passé free-to-play ces derniers mois.

On est encore loin de la sortie du jeu Les Sims 5, mais on commence à en apercevoir les contours. Le jeu devrait connaître un grand succès au regard de la popularité de son prédécesseur — Les Sims 4 rassemble toujours plus de 25 000 personnes connectées en même temps (rien que sur Steam). Pour le moment, il est connu sous le nom Project Rene et les détails à son sujet sont assez maigres. Toutefois, des indices sur son modèle économique ont été repérés le 28 juin par le site spécialiste Sims Community. Où l’on apprend que Les Sims 5 sera gratuit.

Sur le site de recrutement du studio Maxis, en charge du développement de la simulation de vie, il est apparu une offre d’emploi à propos d’un poste chargé de gérer la monétisation et le marketplace. Le candidat aura notamment la responsabilité de définir la grille tarifaire de tous les contenus de ce « jeu free-to-enter ». La formule est différente de « free-to-play », mais signifie la même chose : a priori, Les Sims 5 sera gratuit — au moins jusqu’à un certain point.

Les Sims 5 (prototype) // Source : Capture d'écran YouTube
Les Sims 5 (prototype) // Source : Capture d’écran YouTube

La gratuité des Sims 5 n’a rien d’illogique

La description du poste renseigne aussi sur l’existence d’une boutique intégrée, depuis laquelle on pourrait récupérer des contenus de diverses catégories (gratuits, payants, officiels, créés par la communauté). Ce qui veut dire concrètement : Les Sims 5 devrait être gorgé de microtransactions, en plus des nombreux packs qui permettent d’ajouter des accessoires, du mobilier et des objets de personnalisation. Dans Les Sims 4, il faut dépenser un Smic pour tout avoir.

En somme, la gratuité plus qu’envisageable des Sims 5 ne dissuadera pas les fans de dépenser de l’argent une fois qu’ils auront fait le tour du contenu de base. La personne à la tête de la monétisation chez Maxis devra d’ailleurs « maximiser la valeur pour les joueuses et les joueurs, optimiser les habitudes de dépenses et minimiser la perte de clientèle. » Le but est clairement de générer un maximum de revenus, et les leviers pour le faire sont aujourd’hui nombreux (DLC, contenus saisonniers, abonnements).

En tout cas, il n’y a rien d’illogique à voir Les Sims 5 adopter le statut de free-to-play. Payant à son lancement, Les Sims 4 y est passé en octobre 2022 et les statistiques sont reparties à la hausse : 12 000 joueuses et joueurs en moyenne en septembre, plus du double un mois plus tard (selon SteamCharts). Sur Steam, Les Sims 4 a connu son pic historique — plus de 96 000 personnes — en octobre. La gratuité représente un point d’entrée imparable, surtout quand on a une palanquée de contenus à vendre par la suite.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !