Il y a bien naturellement des potions dans Diablo 4. Elles permettent de se soigner, sachant que Blizzard leur attribue des mécaniques atypiques qu’il faut bien assimiler.

Dans Diablo IV, pour survivre aux nombreuses menaces qui peuplent Sanctuaire, on peut compter sur des potions pour éviter de trépasser trop tôt. Jusque-là, il n’y a rien d’anormal. Toutefois, Blizzard a prévu des subtilités dans leur utilisation. La logique voudrait qu’on les ramasse et qu’on les stocke (comme dans les premiers Diablo). Mais, dans Diablo IV, le nombre de potions à disposition est limité. Un principe repris de Diablo III.

Dans Diablo IV, les potions se rechargent en ramassant des globes rouges qui tombent aléatoirement des ennemis, des coffres et autres éléments destructibles. Un seul globe permet de récupérer une charge de potion, sachant que l’on commence le jeu avec quatre doses en tout. Cette mécanique impose d’être très malin dans les combats et de ne pas gaspiller ses ressources au moindre petit coup dur. Point à savoir : une potion rend un nombre fixe de points de vie à l’utilisation, puis un pourcentage sur la durée (35 % en 3 secondes).

Bien sûr, il est possible de faire évoluer les potions, que ce soit en quantité ou en qualité.

Comment fonctionnent les potions de soin dans Diablo IV ?

Comment recharger les potions pendant les combats ?

Les potions se rechargent simplement en ramassant les globes rouges qui apparaissent parfois sur le champ de bataille. Durant les premières heures de jeu, ce principe est peu pénalisant. En revanche, face aux boss, il faut comprendre que les orbes ne seront pas fournis en abondance et qu’il sera donc nécessaire de bien gérer son stock. Astuce : la barre de vie d’un boss est découpée en plusieurs segments et, à chaque palier franchi, des orbes rouges pourront être ramassés.

Diablo IV // Source : Capture PS5
Guettez ces orbes rouges. // Source : Capture PS5

Il existe un deuxième moyen de recharger les potions : activer une cuve de sang. On en trouve notamment avant une salle de boss.

Comment améliorer les potions ?

Pour améliorer les potions de manière permanente, c’est simple : il faut se rendre auprès de l’alchimiste, marchand qui permet de renforcer l’efficacité des objets de soin dès que l’on franchit une nouvelle dizaine dans la progression (niveau 10, puis niveau 20, puis niveau 30…). Pour cela, il faut lui fournir des ressources ramassées çà et là et lui donner quelques pièces d’or. En étant améliorée, une potion rend plus de points de vie.

Lieu où se trouve l'alchimiste dans la ville de base Les différentes améliorations des potions

Comment augmenter le nombre de potions ?

Concernant le nombre de potions, il faut remplir diverses tâches au sein d’une même région. Les différentes zones de Sanctuaire offrent tout un tas d’activités à accomplir et on obtient des points de renom à chaque complétion. Le niveau 2 de progression de chaque zone offre la possibilité d’acquérir une charge de potion supplémentaire. Bref, pour avoir plus de potions, il faut explorer et farmer.

Diablo IV // Source : Capture PS5
Le niveau 2 de progression d’une région donne une capacité de potion. // Source : Capture PS5

Quelle est la différence entre une potion et un élixir ?

L’alchimiste ne sert pas qu’à améliorer ses potions, il offre aussi l’opportunité de confectionner des élixirs — toujours moyennant des ressources et des pièces d’or. Les élixirs sont des boissons puissantes qui octroient des améliorations temporaires, que ce soit pour gagner plus de points d’expérience, renforcer sa résistance ou faire plus de dégâts. On ne peut utiliser qu’un seul élixir à la fois et on les boit depuis l’onglet « Consommables » de l’inventaire.

Diablo IV // Source : Capture PS5
Un exemple d’élixir. // Source : Capture PS5

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !