Plusieurs années après Microsoft, Sony se met enfin à la page. Au CES, la firme nippone a annoncé une manette PS5 destinée aux personnes en situation de handicap.

Dès 2018, Microsoft lançait une manette adaptée aux personnes en situation de handicap. À l’époque, déjà, la philosophie de la marque Xbox était limpide : permettre à un maximum de monde de jouer. Étrangement, cette initiative n’avait encore jamais été suivie par la concurrence — tout au moins sur la partie hardware. Par exemple, il a fallu attendre le CES 2023 pour voir Sony se lancer sur ce segment.

À l’occasion du salon de la tech organisé à Las Vegas, la firme nippone a officialisé Project Leonardo — présenté dans un communiqué publié le 5 janvier. Il s’agit d’un « kit d’accessibilité pour manette ultra-personnalisable ». Grâce à lui, des personnes dans l’incapacité physique de tenir une manette classique pourront se lancer dans des jeux vidéo au gameplay plus exigeant. Project Leonardo, dont la date de commercialisation n’a pas été précisée, sera compatible avec la PlayStation 5.

Project Leonardo // Source : Sony
Project Leonardo. // Source : Sony

Sony se met enfin à la page sur l’accessibilité du hardware

Développé en collaboration avec des spécialistes de l’accessibilité, Project Leonardo prend la forme d’une manette au design atypique (circulaire), car promettant une utilisation polyvalente. Ainsi, on pourra la poser à plat et orienter le stick interchangeable comme bon nous semble. La personnalisation hardware s’articule autour de tout un tas d’options pensées pour s’adapter aux besoins du public visé. Le but est de trouver une configuration en adéquation avec la force, les capacités motrices et les besoins physiques spécifiques de la joueuse ou du joueur.

Sony voit donc Project Leonardo comme une « toile verge », sur laquelle on pourrait imaginer différentes expériences. Outre les capuchons de joysticks analogiques ou les touches de différentes formes et tailles, Project Leonardo pourra être relié à des accessoires tiers grâce aux quatre ports AUX de 3,5 mm (comme c’est le cas sur la manette vendue par Microsoft).

Project Leonardo // Source : Sony
Project Leonardo. // Source : Sony

La partie logicielle sera aussi personnalisable : « Les touches de la manette peuvent être programmées pour reproduire une fonction non prise en charge. Plusieurs touches peuvent être configurées pour la même fonction. À l’inverse, les joueurs peuvent assigner deux fonctions (comme ‘R2’ et ‘L2’) à la même touche. » Enfin, il sera possible d’utiliser Project Leonardo dans différentes configurations :

  • Un seul Project Leonardo ;
  • Deux Project Leonardo ;
  • Un Project Leonardo et une manette DualSense ;
  • Deux Projet Leonardo et une manette DualSense (utile si une personne tierce doit parfois intervenir).

Si l’on peut souligner le fait que Sony travaille sur un tel projet, il est tout aussi possible de dénoncer son attentisme. Patienter cinq ans quand on est en position de leader pour proposer un tel produit est peu glorieux. C’est même un paradoxe quand on sait que la multinationale a été honorée pour les options poussées d’accessibilité dans certains de ses jeux. En décembre 2022, God of War Ragnarök a même reçu un prix grâce aux outils imaginés par le studio Santa Monica. Mais, les aides logicielles, seules, ne suffisent pas toujours en fonction du handicap. Un périphérique était nécessaire, et il sera bientôt une réalité. Tant mieux.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !