Epic Games lance un nouveau type de compte, spécifiquement pensé pour les plus jeunes. Sans consentement des parents, il est privé de certaines fonctionnalités, comme les achats et la discussion en ligne.

Epic Games sait que Fortnite est un phénomène auprès des plus jeunes, mais c’est un public compliqué à gérer, ne serait-ce que d’un point de vue du traitement des données personnelles. Pourtant, il ne tient pas à s’en priver. Il lui faut néanmoins faire en sorte que son jeu vidéo populaire ne devienne pas une foire aux dérives. C’est pourquoi l’entreprise lance une nouvelle mesure renforçant le contrôle parental, présentée dans un communiqué publié le 7 décembre.

Baptisé Cabined Accounts, cet outil est décrit comme « un moyen pour les enfants de rejoindre le métavers » développé par Epic Games. Il agit sur la création de compte : si un enfant de moins de 13 ans — 15 ans en France — crée un compte, celui-ci est restreint. Il doit alors fournir l’adresse mail d’un parent ou d’un tuteur pour débloquer toutes les fonctionnalités.

Création d'un compte Epic Games pour enfant  // Source : Capture d'écran
Création d’un compte Epic Games pour enfant. // Source : Capture d’écran

Un compte pour enfants sur Fortnite, Rocket League, Fall Guys

Si l’on a évoqué Fortnite en préambule, ce Cabinet Account s’applique aussi pour Rocket League et Fall Guys, les autres jeux en ligne (très populaires également) que supervise Epic Games. L’idée n’est pas d’empêcher les enfants et adolescents de jouer. Il s’agit d’éviter des incidents. Cette mesure préventive n’est bien évidemment utile qu’à deux conditions : celle ou celui qui crée le compte ne doit pas mentir sur sa date de naissance et une discussion doit survenir avec les parents pour sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques en ligne.

En tout cas, le Cabinet Account ne permet pas de faire grand-chose au-delà du jeu. Sont interdits :

  • Les communications avec les autres joueurs dans le chat (vocal ou en texte) ;
  • Les achats avec de la monnaie réelle ;
  • Le téléchargement de jeux qui ne sont pas gérés par Epic ;
  • Les recommandations basées sur les activités ;
  • L’envoi de mails à caractère promotionnel ;
  • Les échanges dans Rocket league ;
  • L’utilisation du compte Epic pour des services externes ;
  • Les pseudonymes personnalisés ;
  • L’authentification à deux facteurs par SMS.

Si le parent ou le tuteur n’accorde pas sa permission, le titulaire du compte devra attendre d’avoir l’âge légal pour avoir accès à tout.

À noter que le Cabinet Account est aussi un moyen de sensibiliser les parents à la mise en place d’un contrôle parental plus poussé (temps de jeu, …). Comme le stipule Epic Games dans une FAQ : « Le mail que vous allez recevoir inclut un lien vers une procédure qui vous permettra d’accorder des permissions à votre enfant, et de paramétrer le contrôle parental. À cet effet, il vous sera demandé de confirmer que vous êtes bien le parent ou le tuteur, et de vérifier votre âge. »

À noter quand même que le Cabinet Account reste une aubaine pour jouer dans le dos de ses parents (sans être en mesure de vider leur compte en banque)… Mais ce n’est pas le but : Epic Games compte sur la bonne foi de chacun pour bâtir une communauté à la fois saine et responsable.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !