Le bilan tombe : en seulement 4 jours, Elon Musk a vendu les 22 000 lance-flammes de la Boring Company.

L’excentrique milliardaire Elon Musk ne cesse de faire parler de lui. Visionnaire pour les uns, véritable illuminé pour les autres, l’entrepreneur aux multiples facettes se retrouve depuis plusieurs jours au cœur d’un débat sans précédent.

La cause ? Après un défi sur Twitter, afin de financer la Boring Company, l’entrepreneur a commercialisé des casquettes à l’effigie de la société en assurant que s’il en vendait 50 000, il vendrait alors un lance-flammes.

Beaucoup ont cru à un canular, mais il  y a à peine quelques jours sur Twitter, un internaute a révélé un leak de la Boring Company à propos de la commercialisation de ce lance-flammes. Si beaucoup ont continué de croire à une mauvaise blague, voir à une énième provocation, ils ont rapidement dû se rendre à l’évidence avec l’ouverture des précommandes ce 29 janvier 2018 pour la modique somme de 500 dollars.

L’affaire aurait pu s’arrêter là, on aurait pu croire que ce nouveau produit de la Boring Company, moins timide que la précédente casquette, ne séduirait pas la foule, mais c’était sans compter sur l’ingéniosité du magnat des nouvelles technologies dont on reconnaît les talents de communicant.

La vidéo qu’il a faite depuis son compte Instagram, où l’on pouvait le voir manipuler le lance-flammes compte désormais plus de 3 millions de vues, et ce qui devait arriver arriva, toutes les pièces ont été vendues en à peine 4 jours.

Pas moins de 20 000 pièces ont été vendues pour 500 dollars, ce qui représente une belle recette de 10 millions de dollars.

Si cette somme semble exorbitante, Elon Musk rappelle qu’un extincteur sera inclus gratuitement et que la recette servira intégralement à financer son projet de creusage de tunnels, qui pour rappel est depuis décembre partiellement en test à Los Angeles.

Si cette nouvelle ne peut que ravir les fans de The Walking Dead, l’on ne peut à l’heure actuelle que s’interroger sur l’étendue des débordements qui seront liés à ce nouveau joujou dont les usages ne sont pas proprement définis.

Réponse au printemps quand les premiers envois commenceront.

Partager sur les réseaux sociaux