Après la casquette inoffensive, la Boring Company d'Elon Musk dévoile un lance-flamme. On parie sur le coup de communication, mais qui sait...

Plus personne ne doute de la capacité d’Elon Musk a être un bon communicant. À côté de Tesla et de SpaceX, le milliardaire s’amuse à creuser le sol de la Californie pour créer un réseau de tunnels souterrain pouvant accueillir des transports individuels et collectifs à grande vitesse, histoire d’éviter les embouteillages. Mais la Boring Company fait tout autant parler d’elle pour ses projets sérieux que pour ses vannes. Après la casquette Boring Company commercialisée à 20 dollars, sorte de crowd-funding géant, elle référence aujourd’hui… un lance-flamme.

Ou plutôt, un prototype de lance-flamme. Il s’agit de la suite d’une autre blague d’Elon Musk, qui avait affirmé que s’ils vendaient 50 000 casquettes, la société proposerait un lance-flamme. Une page nommée boringcompany.com/flamethrower a été mise en ligne cette semaine, protégée par un mot de passe. Visiblement, il était aussi mauvais que ceux utilisés par la plupart des gens : un membre du forum Reddit a réussi à rentrer après avoir entré « flame » dans la case. Depuis, le mot de passe a été changé, mais des captures d’écran de la page ont été faites.

Le lance-flamme est donc annoncé pour avril au prix de 600 dollars. D’après Teslarati, le prototype semble vraiment exister et serait une modification d’un fusil de type « air soft », dont les entrailles ont été changées pour lui faire cracher des flammes.

Capture Teslarati

S’il sort un jour, le lance-flamme final ne devrait pas avoir ce look emprunté à une autre marque. Il y a en revanche de fortes chances qu’il ne puisse être utilisé légalement en France.

Partager sur les réseaux sociaux