Brandwatch a publié ses statistiques de représentation non publicitaire des marques sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter. Amazon, Apple et Google n'ont pas vraiment besoin d'investir : elles sont dans le top 10.

Certaines marques dépensent des sommes colossales en marketing, pour des prestations de toutes natures. Les publications sponsorisées ont aujourd’hui le vent en poupe sur les réseaux sociaux. Une inclusion d’une marque ou d’un produit dans la publication native d’un média, d’un influenceur ou d’un produit culturel (ou pense au placement de produit dans les films et les séries pratiqué depuis des lustres par l’industrie, mais aussi, bientôt, dans votre navigateur) a des chances de faire augmenter la notoriété de l’entreprise et son impact en termes de communication.

Mais dans cette course à la visibilité, certaines marques n’ont même pas besoin de jouer. Elles sont déjà loin devant… grâce à vous. L’institut Brandwatch avec Statista vient de publier un tableau intéressant sur lequel on peut voir la présence des marques sur les réseaux sociaux en dehors de toute publication payée, publicité ou campagne sponsorisée.

Dans le classement, le géant de la malbouffe MacDonald’s s’affiche en première position, suivi assez naturellement par des marques de prêt-à-porter — Nike et Adidas en tête. Les trois qui nous intéressent ne sont pas en haut du classement, mais quand même bien représentés : sur Twitter et Instagram, Google apparaît en un mois sur plus de 460 000 photos, Apple suit avec un peu plus de 445 000 images et Amazon complète le trio avec 309 000 clichés.

Ces chiffres sont des indicateurs particuliers, dans la mesure où ils montrent l’importance d’une entreprise au quotidien dans la vie des gens — il n’y a pas de notion de publicité dans les photos repérées par Brandwatch. Et si on comprend très bien la position d’Apple (prendre en photo son nouveau produit ou laisser apparaître un ordinateur à la terrasse d’un café) ou celle d’Amazon (prendre en photo des colis qui viennent d’arriver) Google est plus surprenant. Sa stratégie hardware n’est pas ancienne et le géant du web ne s’illustre dans la vie de tous les jours que par des logiciels qui n’ont rien de photogénique.

Plus pragmatiquement, cela signifierait pour le géant de Mountain View,que sa stratégie marketing autour des produits Home commence à payer et qu’ils s’introduisent dans le décor sans aucun mal — aux côtés des smartphones Pixel qui peuvent faire des apparitions. Le seul absent des géants du web est Facebook qui, pour le coup, n’a pas vraiment sauté le pas de la présence physique, restant cantonné aux espaces numériques qui sont loin d’être les plus photographiés. Mais après tout, son service Instagram fait partie des outils de l’étude signe tout aussi fort sinon encore plus impressionnant de sa très large utilisation…

Partager sur les réseaux sociaux