La fondation Mozilla annonce l'arrivée d'un test consistant à afficher des contenus sponsorisés dans les onglets de Firefox. Ces contenus sponsorisés seront proposés via Pocket, le service de marque-pages que Mozilla a acheté début 2017.

Vous utilisez Firefox pour aller sur le web ? Sachez qu’à l’avenir, vous pourriez voir des articles sponsorisés apparaître dans les nouveaux onglets que vous ouvrez. En effet, la fondation Mozilla a fait savoir mercredi 24 janvier son intention de mettre en place très prochainement un test consistant à afficher des contenus pour lesquels Mozilla a été rémunéré afin de les mettre dans votre navigateur.

Dans un premier temps, seul un petit nombre d’internautes se trouvant aux USA sera concerné par ce test, mais on suppose que la mesure devrait vraisemblablement finir, tôt ou tard, par être déployée à l’ensemble des internautes se servant de Firefox pour aller sur le net. Mozilla précise toutefois que cet affichage de contenus sponsorisés ne sera pas systématique. Il surviendra de temps à autre.

Les recommandations de Pocket dans un onglet Firefox.

L’idée de la fondation va mettre en œuvre Pocket, un service qu’elle a acheté à la fin du mois de février 2017. Celui-ci permet aux internautes de sauvegarder des articles afin de les lire plus tard, parce qu’ils n’ont pas le temps de le faire dans l’immédiat par exemple. Firefox avait déjà fait une place à Pocket depuis juin 2015, non sans heurts, car d’autres solutions issues du logiciel libre étaient déjà disponibles à l’époque.

Concrètement, Mozilla entend proposer ces contenus sponsorisés, issus de la rubrique des articles « Recommandé » sur le site de Pocket, dans un encart sur la page visible lorsqu’un utilisateur ouvre un nouvel onglet. À terme toutefois, l’idée est de proposer cet encart des recommandations Pocket dans la version grand public de Firefox.

Le service Pocket.

Pour la fondation Mozilla, dont l’essentiel du budget provient de ses accords avec Google pour le placer en tant que moteur de recherche par défaut dans Firefox, cette approche a un aspect financier indéniable, notamment de diversification des revenus afin de ne pas dépendre trop exclusivement d’un seul acteur. C’est pour cette raison que Mozilla a fait le choix de signer avec d’autres moteurs de recherche.

Mais elle estime aussi que cette approche peut avoir une vertu : « bien que la publicité soit le modèle d’affaires du web, elle a évolué en un modèle qui ne met pas l’usager au premier plan. Nous croyons que le modèle actuel de publicité sur le web est cassé parce qu’il ne respecte pas la vie privée des internautes, n’est pas transparent, manque de contrôle, tout en s’orientant vers le piège à clics et le contenu de mauvaise qualité ».

Mozilla

Tester un autre modèle publicitaire

Pour Mozilla, ce test avec les contenus sponsorisés dans les recommandations de Pocket est justement-là pour essayer de voir s’il est possible de trouver un nouveau modèle dans la publicité. Et pour cela, il est assez indispensable de procéder à des tests. Reste à savoir si les internautes vont jouer le jeu, les questions publicitaires déclenchant généralement des réactions épidermiques assez vives.

« Nous croyons que nous pouvons créer une plateforme qui soutient un contenu de haute qualité, respecte la vie privée des utilisateurs et qui remet le contrôle entre les mains des utilisateurs – et ce, d’une manière financièrement viable pour la santé future du web », écrit la fondation Mozilla, qui promet de la vie privée, de la qualité, du contrôle, de la transparence de et de l’ouverture sur ce projet.

En particulier, Mozilla assure que les contenus sponsorisés seront clairement identifiés comme tels et il sera aussi possible de les cacher ou de les désactiver, via les réglages.

Partager sur les réseaux sociaux