Apple Music a gonflé son nombre d'abonnés de 10 millions depuis décembre 2016. Mais Spotify et ses 60 millions restent loin devant.

Le chemin est encore long pour Apple sur le marché du streaming musical et Jimmy Iovine le concède volontiers dans les colonnes de Billboard. Il en a profité pour faire le point sur son Apple Music, le concurrent de Deezer et Spotify. Le service d’Apple, facturé 9,99 € par mois, compte désormais 30 millions d’abonnés. Ils étaient respectivement 20 et 27 millions en décembre et juin derniers. Cela veut dire que le rythme est bon mais loin d’être suffisant pour aller chercher les 60 millions de Spotify, leader incontesté et incontestable. Mais c’est un défi qu’est prêt à relever Apple car, de l’aveu même de Jimmy Iovine, qui gère Apple Music, «  ce qui existe actuellement n’est pas suffisant  ».

Deux fois moins que Spotify

Jimmy Iovine veut donc aller plus loin avec Apple Music et, selon ses propos, l’offre actuelle ne le satisfait pas. «  Je crois que nous sommes au bon endroit, que nous avons les bonnes personnes et la bonne attitude pour ne pas se contenter de ce qui existe actuellement. Ajouter des millions d’abonnés et gonfler le catalogue avec de vieux titres n’est pas a clef. Cela ne tiendra pas  » confie-t-il.

Dès lors, comment Jimmy Iovine compte-t-il révolutionner le marché du streaming musical pour faire face aux substituts gratuits (exemple : YouTube) ? En encourageant la création au maximum et en mettant en avant des initiatives allant au-delà de la musique (exemple : un podcast). «  Vous devez aider les artistes à créer des choses qu’ils ne pourraient pas faire seul   » indique l’intéressé.

In fine, le but est d’engager toujours plus les fans et de faire d’Apple Music une plateforme d’interaction entre un artiste et son public, un écosystème d’engagement afin d’offrir une réelle plus-value par rapport à un clip diffusé sur YouTube (et que l’on ne paie pas pour regarder). Bien sûr, cela sous-entend des exclusivités.

«  Nous voulons créer quelque chose qui nourrit l’expérience du fan  » résume Apple. Le chemin est encore long. C’est sûr.

 

Partager sur les réseaux sociaux