Microsoft détaille les nouveaux changements relatifs à la confidentialité des données avec la mise à jour Fall Creators Update pour Windows 10, qui arrivera dans les semaines à venir.

C’est cet automne que Microsoft doit déployer sa nouvelle mise à jour d’importance pour Windows 10, baptisée Fall Creators Update. Bien que certaines fonctionnalités annoncées plus tôt cette année ne figureront finalement pas dans le package qui sera livré aux usagers dans quelques semaines, les clients du géant du logiciel pourront au moins se satisfaire de nouveaux changements de confidentialité.

Ces modifications s’ajoutent aux annonces que la société a faites depuis le début de l’année, comme la refonte des réglages pour les rendre plus claires, le retrait d’options nébuleuses et la publication de la liste détaillée des données pouvant être récupérées sur le poste informatique d’un utilisateur. Des évolutions qui ont apaisé la Cnil, au point qu’elle a levé sa mise en demeure.

Déclaration de confidentialité

La Fall Creators Update va poursuivre dans cette direction. Microsoft a détaillé mercredi 13 septembre les nouveaux ajustements qui seront effectués dans Windows 10. Deux d’entre eux concernent le processus d’installation : les utilisateurs pourront accéder directement à la déclaration de confidentialité du système d’exploitation pendant la phase de configuration ; ils pourront en outre accéder plus vite à certains paramètres.

« Lorsque vous configurez un nouvel appareil, [vous pouvez] accéder à des réglages spécifiques relatifs à la localisation, la reconnaissance vocale, les diagnostics, les expériences personnalisées et les publicités pendant que vous choisissez vos options de confidentialité. Vous n’avez plus besoin de passer au crible la déclaration de confidentialité si vous ne voulez lire qu’une caractéristique spécifique », fait savoir Microsoft.

Des options de confidentialité accessibles dans Windows 10.

Plus de permissions

Une autre évolution qui arrivera avec la Fall Creators Update est la possibilité de définir à quoi a accès chaque application. En clair, il s’agit de donner à l’utilisateur la possibilité de régler avec plus de précision les permissions de chaque logiciel, que ce soit pour utiliser l’appareil photo, le microphone, la liste des contacts, l’agenda, entre autres et non plus seulement la localisation de l’appareil.

« Vous serez invité à fournir des autorisations avant qu’une application ne puisse accéder aux fonctionnalités ou aux informations d’un périphérique-clé », écrit Microsoft. À noter au passage que seuls les logiciels installés après la migration sur la Fall Creators Update sont concernés. Pour les programmes déjà présents, il faudra se rendre dans les paramètres et la sous-rubrique consacrée à la confidentialité.

Télémétrie minimale en entreprise

Quant à la dernière modification, elle ne concerne pas vraiment le grand public ayant accès à Windows 10. Il s’agit d’une mesure pour les sociétés équipées du système d’exploitation de façon à réduire les données de diagnostic au strict minimum pour Windows Analytics. L’outil fournit des informations pour renseigner le responsable informatique sur l’efficacité opérationnelle et l’état de santé des appareils Windows 10 dans le parc.

« Nos clients Entreprises nous ont demandé de leur fournir un plus grand contrôle sur les données partagées avec nous afin de leur permettre d’accéder à de nouveaux services. […] Nous fournissons également un nouveau paramètre qui limite les données de diagnostic au minimum requis pour Windows Analytics », écrit le géant du logiciel.

Partager sur les réseaux sociaux