Apple s'apprête à ouvrir un data center dans la province de Guizhou en Chine. L'entreprise s'accommode ainsi de la réglementation chinoise sur la cybersécurité, qui impose aux services de cloud d'être stockés dans le pays.

Apple installera bien un data center en Chine. La firme à la pomme a confirmé le 12 juillet 2017 son partenariat avec une société locale dans le cadre de ce projet, afin de se conformer à la législation chinoise en matière de cybersécurité — qui s’est récemment enrichi de règlementations drastiques en matière de publication d’informations en ligne.

L’entreprise a précisé que le data center serait construit dans la province de Guizhou, située dans le sud de la Chine. Son partenaire sur place est Gizhou-Cloud Big Data Industry Co Ltd, une entreprise de gestion de données.

1 milliard de dollars investis

Un porte-parole d’Apple à Shanghai a déclaré que le data center faisait partie d’un investissement plus large dans la province chinoise, d’un montant de 1 milliard de dollars.

Data Center

« L’ajout de ce data center nous permettra d’améliorer la rapidité et la fiabilité de nos produits et services, tout en respectant les nouvelles règlementations adoptées », a fait valoir Apple dans un communiqué transmis à Reuters.

Les services de cloud désormais stockés sur le territoire chinois

En effet, la Chine exige depuis le 1er juin 2017 que les services de cloud soient stockés dans le pays et exploités par des entreprises chinoises, ce qui explique pourquoi Apple s’est associé à une entreprise locale pour le projet. La firme a même été jusqu’à déclarer que, selon elle, la protection des données mise en place par la Chine était suffisante pour éviter la présence de portes dérobées.

Ce qui ne suffira peut-être pas à rassurer tout le monde : rappelons que, récemment, plusieurs employés chinois d’Apple ont été pris en flagrant délit de marchandage des données personnelles de leurs clients.

Partager sur les réseaux sociaux