Samsung franchit une nouvelle étape dans le paiement numérique sans contact en proposant de transformer montres et autres objets du quotidien en cartes pré-chargées. Le constructeur coréen a annoncé le lancement de son programme Contactless Compagnon Platform.

Qui sait, vous paierez peut-être bientôt avec vos yeux et votre visage sur le Galaxy S8. Sachez que ce n’est pas la seule innovation que le constructeur garde actuellement dans ses tiroirs en matière de paiement sans contact. Le leader coréen vient en effet de lancer un nouveau moyen de paiement par l’intermédiaire des objets connectés. Baptisé Contactless Compagnon Platform, il fonctionne selon le principe des cartes pré-payées.

La dernière trouvaille de Samsung ne serait donc pas de transformer complètement montres, bracelets et autres accessoires en cartes de crédit inépuisables, mais au contraire de proposer un service limitant la hauteur des paiements réalisables. Le constructeur cherche sans doute à anticiper là l’éventualité d’un vol ou d’une perte de l’objet. L’idée pourrait également intéresser les parents qui souhaitent donner de l’argent de poche à leurs enfants, tout en surveillant leurs dépenses.

« Avec le CCP installé, un utilisateur pourrait faire des paiements numériques en espèces via n’importe quel appareil sans contact de son choix, comme une carte à puce, un bracelet, un porte-clés, ou même une montre ou une bague intelligente. Le concept unique de CCP offre à l’utilisateur des solutions simples et faciles pour répartir son argent et des paramètres additionnels de sécurité comme la validité et l’emplacement de l’appareil choisi », explique Samsung sur son site.

Faire des paiement numériques via n’importe quel appareil sans contact

Ces cartes pré-chargées pourraient également avoir une durée limitée dans le temps. Si le montant pré-réglé sur la montre ou le bracelet n’est pas utilisé dans le délai imparti, l’accès à la carte de paiement ne sera plus possible.

Pour concrétiser ce projet, Samsung s’est associé à deux partenaires, le fournisseur de portefeuilles mobiles Smartlink et le fabriquant de terminaux intelligents Ingenico. Le constructeur coréen a dès à présent indiqué que cette nouvelle fonctionnalité était disponible sur Android, iOS, PC et les terminaux de paiement POS.

L’infâme Monéo n’est donc pas mort.

Partager sur les réseaux sociaux