La fiche technique du Samsung Galaxy S8+, grand frère du Galaxy S8, vient d'être dévoilée sur Twitter par un internaute spécialiste des révélations dans le secteur des smartphones.

À propos du Galaxy S8 de Samsung, nous avons une certitude : il ne sera pas de la partie au Mobile World Congress, qui se tiendra à Barcelone du 27 février au 2 mars. Le fabricant sud-coréen a préféré repousser la sortie de son prochain smartphone — véritable vaisseau amiral de sa flotte de terminaux — de façon à se laisser davantage de temps pour lancer un produit impeccable.

En attendant, il faut s’en remettre aux rumeurs. Et des rumeurs, il y en a de nouvelles justement. Sur Twitter, Evan Blass, un leaker fiable, affirme avoir mis la main sur la fiche technique complète du Galaxy S8+, le grand frère du Galaxy S8. De quoi avoir un aperçu des entrailles du futur fer de lance de Samsung, maintenant que l’on a eu quelques indiscrétions sur son design.

À quoi faut-il donc s’attendre ? À un smartphone doté d’un écran à bords ronds avec un affichage Quad HD+ Super Amoled, dont la diagonale d’écran fait 6,1 pouces (6,2 pouces pour la version rectangulaire), d’une compatibilité avec les réseaux mobiles à très haut débit (4G LTE), d’un appareil photo au verso de 12 mégapixels (Dual Pixel), d’un appareil photo au recto de 8 mégapixels,

Le Galaxy S8+ est également livré avec un lecteur de reconnaissance d’iris (opéré par Knox, la solution de Samsung), un espace de stockage interne de 64 Go extensible avec une carte microSD à acheter dans le commerce, une mémoire vive de 4 Go, une  fonction de recharge sans fil (il faut pour cela disposer du support adéquat, vendu séparément) et d’écouteurs conçus par AKG.

Le Galaxy S8+ est par ailleurs totalement imperméable aux poussières et étanche en immersion jusqu’à un mètre de profondeur pendant trente minutes (son indic de protection est IP68). Doit-on préciser que c’est Android qui a été choisi comme système d’exploitation ? Bien entendu, le Galaxy S8+ incorpore Samsung Pay, le système de paiement sans contact développé par le géant sud-coréen.

Partager sur les réseaux sociaux