Facebook n'est pas un service de sauvegarde de photographie, ni un service de sauvegarde tout court. Alors quand le réseau social impose son application pour conserver les photos sauvegardées... on se dit qu'il vaut mieux aller voir ailleurs.

C’est le nouveau titre choc de cette fin de semaine : Facebook vous oblige à télécharger son application Moments, sans quoi le réseau social supprimera vos photos. Bien entendu, cet énoncé est complètement faux. Facebook souhaite faire de l’ombre à Google Photos et a averti que les photos mises de côté dans des albums privés grâce à la fonction de backup mise en place en 2012 seraient supprimées du réseau social et transférées vers Moments. Bien entendu, Facebook ne supprimera pas les photos de votre Timeline ou celles de votre profil, pas mêmes celles de vos albums : cette mine d’or exploitable pour le réseau social à qui vous cédez tous vos droits ou presque n’est pas menacée.

En revanche, cette actualité soulève un problème plus important : qui peut bien faire confiance à Facebook pour une sauvegarde de ses photographies ? Certes, le réseau social n’est pas prêt de mourir et avec Instagram, on peut dire sans mal qu’il s’y connaît plutôt bien en photographie. Mais s’agit-il pour autant d’un service pensé pour la sauvegarde d’un contenu, quel qu’il soit ? A-t-on accès à un explorateur de fichiers, des options nombreuses de tri et de recherche — et surtout, des fonctionnalités de téléchargement simples et efficaces ? Peut-on avoir confiance pour la sauvegarde de photos en un service qui supprime les clichés qui choquent sa pudibonderie ? Pas vraiment.

facebook

Facebook est avant tout un réseau social, ensuite un service publicitaire, enfin une entreprise innovante en matières d’usage sur le web, accompagnant ou précédant les révolutions numériques. Mais Facebook est loin d’être une solution de stockage en ligne et on ne peut même pas le qualifier d’application de stockage photographique tant son interface est lourde, peu pratique et peu adaptée à cet usage. Des alternatives de très grande qualité existent pourtant et auraient dû éclipser Facebook de la totalité des listes d’applications qui permettent la sauvegarde de photographies.

Sauvegarder ses photos : les alternatives

Si vous ne souhaitez pas vous prendre la tête et aller au plus simple, Google a sorti l’année dernière une application nommée Photos qui ne cesse de s’améliorer et qui est devenue notre choix de prédilection quand on ne veut pas se prendre la tête. Elle est multiplateformes et vous n’aurez besoin que d’un compte Gmail pour y accéder. Toute la sauvegarde est faite en arrière-plan et vous aurez accès à des tas de fonctionnalités sympathiques, comme l’amélioration des photos, la transformation des clichés en GIF ou encore, la création d’albums intelligents. Dans sa version gratuite et illimitée, Google Photos ne sauvegardera vos clichés qu’en bonne qualité. C’est déjà pas mal.

Capture d’écran 2016-06-17 à 16.57.47

Après, vous pourriez ne pas vouloir passer de Charybde en Scylla et confier vos photos à un moteur de recherche pieuvresque plutôt qu’à un réseau social. Dans le même genre que Google Photos, vous pourrez opter pour le stockage sur Dropbox, qui a l’avantage d’être un service complètement dédié à cet usage ou, si vous êtes sur iOS, à la sauvegarde iCloud. Dans les deux cas, il faudra mettre la main au porte-monnaie pour acheter quelques Go supplémentaires si vous ne souhaitez pas être limités, mais chez Dropbox comme chez Apple, le stockage est aussi transparent et efficace.

Et puis il y a le reste : les solutions les plus coûteuses, mais peut-être les plus pérennes. Amazon, spécialiste méconnu du stockage, a par exemple une offre grand public nommée Amazon Drive qui ne nécessite qu’un abonnement Amazon Premium pour être activée. D’autres solutions de stockage dans les nuages existent aussi : citons au hasard CrashPlan qui vous permettra de sauvegarder une copie de votre disque dur — sur lequel vous aurez pensé à copier vos photos –, ou iDrive, moins efficace sur les chargements mais plus fin sur la sauvegarde.

ds-photos

Si vous n’êtes pas trop cloud et que vous souhaitez sauvegarder vos photos en local, chez vous, c’est aussi possible de manière plutôt simple. Par exemple, les NAS Synology, dans lesquels vous installez vos disques durs avant de les brancher à votre réseau domestique, ont, en plus d’une interface extrêmement simple, une application nommée DS Photo (iOS et Android) qui agit sur votre smartphone comme Dropbox… mais en local. Vous n’aurez qu’à faire une configuration rapide avant de laisser l’application tourner pour synchroniser vos clichés chez vous.

Des lors, quand on voit la pléthore de services tous plus intelligents les uns que les autres, répondant à tous les usages, du plus mainstream au plus personnalisé et respectueux de la vie privée, on imagine mal comment Facebook a pu s’imposer comme un choix pour autant d’utilisateurs. Aujourd’hui, les bons services ne manquent pas : choisissez-les bien !

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés