Dans une interview à la chaîne américaine CNBC, Tim Cook a évoqué le futur d'Apple. Et le CEO de l'entreprise est pour le moins confiant.

On le sait depuis les résultats du deuxième trimestre fiscal : les iPhone ne suffisent plus à tirer la croissance d’Apple. Le géant de Cupertino a ainsi dû annoncer un premier trimestre non record pour la première fois depuis 13 ans la semaine passée. Rien de bien inquiétant cela dit pour Apple qui reste encore assis sur plusieurs centaines de milliards de dollars et qui, avec moins de vente, fait par exemple un chiffre d’affaires supérieur à celui de Samsung sur la téléphonie.

Il faut pourtant le reconnaître : le next big thing se fait de plus en plus attendre. L’iPod et l’iPhone ont été des moteurs et Apple doit aujourd’hui en trouver un autre — au-delà des services qui semblent suivre une belle courbe de progression. Et Tim Cook semble en être conscient. Dans une interview à CNBC hier, le CEO d’Apple a affirmé que son entreprise était loin d’être en train de se reposer sur sa réputation et ses succès passés. Non, au contraire, elle serait en train de travailler sur « de grands innovations  ».

iphone-se-test-5

Côté téléphonie, Cook estime que les prochains iPhone « donneront envie à ceux qui ont déjà un iPhone de passer aux nouveaux modèles ». C’est précisément ce qu’il a identifié comme cause de la baisse des ventes des iPhone : les utilisateurs sont satisfaits par les modèles qu’ils possèdent et les nouveaux iPhone ne sont pas suffisamment radicaux dans l’innovation qu’ils apportent pour justifier un nouvel achat. Dans un sens, cela n’est pas plus mal pour l’environnement.

Reprenant un petit peu la réthorique chère à Steve Jobs, son prédécesseur, Cook a poursuivi : « Vous ne pourrez plus vivre sans les choses que nous allons amener sur le marché et vous ne savez pas encore que vous en avez besoin aujourd’hui  ». Défi accepté, comme on dit, mais ce n’est clairement pas un écran à plusieurs niveaux de pression ou une Apple Watch qui nous convaincront. Ce n’est donc pas rassurant d’entendre Cook conclure sur une comparaison entre sa montre connectée, qui se vend certes bien par rapport aux autres modèles sur le marché, et l’iPod : « Je pense que dans quelques années, nous regarderons le chemin parcouru et nous nous dirons ‘Comment ai-je pu imaginer une seconde ne pas porter une telle montre ?’  ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés