Tesla Motors a dévoilé jeudi sa nouvelle voiture électrique, le Model 3. Deux fois moins chère que les précédents modèles du constructeur automobile, elle dispose des fonctionnalités habituelles de la marque. Tour d'horizon.

C’est à l’occasion d’une conférence de presse ayant eu lieu jeudi soir aux États-Unis que le constructeur automobile américain Tesla Motors a dévoilé officiellement son tout nouveau modèle de véhicule, la Tesla Model 3. Sur scène, c’est Elon Musk lui-même — le CEO et président de l’entreprise — qui s’est chargé de donner les détails de cette nouvelle voiture, objet de multiples rumeurs ces derniers mois.

Que retenir de l’annonce de la Tesla Model 3 ? Qu’un certain nombre de bruits de couloir qui circulaient il y a encore quelques jours ont tapé dans le mille, notamment au niveau de l’accélération et de l’autonomie. Mais surtout, que cette automobile se veut bien plus abordable pour le grand public que les autres modèles de l’entreprise,  qui sont vendus entre 70 000 et 120 000 euros.

Quel est le prix de la Tesla Model 3 ?

En effet, la version de base du Model 3 est annoncée au prix de 35 000 dollars (environ 31 000 euros). En comparaison du reste de l’industrie automobile sur cette gamme, ce n’est pas grand chose et  par rapport aux précédents modèles de Tesla Motors, le Model 3 est deux fois plus abordable. Et surtout, le constructeur ne boxe pas tout à fait dans la même catégorie, puisqu’il vend des voitures électriques.

model-3-2

Mais si la voiture est chère de prime abord, des aides peuvent être obtenus par les clients qui souhaitent l’acquérir.

Quels aides à l’achat ?

Aux États-Unis par exemple, des aides à hauteur de 7500 dollars sont disponibles au niveau fédéral, sans condition de revenus. Avec le cumul des dispositifs, le prix du Model 3 peut descendre significativement. Et sur le long terme, la voiture a d’autres atouts à faire valoir par rapport aux véhicules classiques, notamment en termes de maintenance et d’énergie,

Quelles performances, quelle autonomie ?

Model 3

Du côté des performances, le Model 3 est une voiture puissante puisqu’elle peut passer de 0 à 100 km/h en moins de six secondes. Avec une recharge complète, le conducteur peut espérer parcourir jusqu’à 346 kilomètres (215 miles). Pour vous donner une idée, c’est à peu près la distance entre Paris et Rennes et cela équivaut presque à un aller-retour entre Paris et Troyes.

Quelles fonctionnalités ?

Naturellement, le Model 3 inclut toutes les fonctionnalités high-tech qui figurent déjà sur les autres produits de la marque, en particulier l’option autopilote que nous avons pu tester en novembre dernier. Comme son nom le laisse entendre, celle-ci permet de basculer de la conduite manuelle à la conduite autonome, en confiant le volant à l’ordinateur de bord, qui se charge alors de gérer la plupart des manœuvres.

Autopilote

Autre aspect assez étonnant avec ce Model 3, l’absence d’un tableau de bord classique. À la place, Tesla Motors a fait le choix d’un simple écran LCD de grande taille, situé entre les deux sièges avant du véhicule. C’est depuis cet écran que les diverses informations utiles au conducteur s’affichent, comme la carte GPS du trajet par exemple. Un aperçu de son utilisation peut être vu dans la vidéo ci-dessous.

Quand sera-t-elle disponible en France et en Europe ?

Le Model 3 sera proposé sur le marché européen, mais les clients qui ont les moyens de se l’offrir devront faire preuve de patience. Il est en effet question d’une livraison qu’à partir de 2018. Pour Tesla Motors, ce sera un délai qui sera mis à profit, en augmentant par exemple le nombre de stations de recharge (superchargeurs) sur le Vieux Continent. En France, il y a déjà plus d’une vingtaine de stations. Celles-ci augmenteront significativement dès cette année, ainsi que dans le reste de l’Europe.

Le rythme de production annuel sera de 500 000 voitures par an pour le monde entier.

Model 3

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés