Google met à jour le Cardboard afin de permettre aux développeurs de fournir du son spatialisé dans les applications de réalité virtuelle, et proposer ainsi une expérience encore plus immersive.

La réalité virtuelle n’est pas uniquement une affaire d’image. C’est aussi une affaire de son. Pour que la sensation d’immersion soit vraiment au top, il importe de faire en sorte que les bruits du film que vous regardez ou du jeu vidéo auquel vous jouez donnent l’impression de venir de toutes sortes de direction.

C’est toute l’importance du son spatialisé. Et justement, Google propose un nouveau kit de développement (SDK) pour le Cardboard, qui est un objet en carton capable d’accueillir un mobile dont le rôle sera d’exécuter une application de réalité virtuelle. L’idée ? Reproduire la manière dont nous entendons les sons au quotidien.

Prêt au son spatialisé ?
Prêt au son spatialisé ?

Avec le SDK, il sera possible de faire parvenir le son aux oreilles de l’usager en léger décalé afin de lui donner l’impression qu’il vient d’un endroit en particulier. Par exemple, dans le cas d’un son venant de la droite, c’est l’oreille droite qui percevra d’abord le bruit avant que celui n’atteigne l’oreille gauche.

Le kit peut aussi gérer plus efficacement l’ambiance sonore dans le but de mieux refléter l’endroit où vous vous trouvez (dans un jeu ou dans un film). En effet, le son ne se propage pas de la même façon si vous êtes dans le cockpit exigu d’un vaisseau spatial ou dans une large grotte souterraine (réverbération).

Une expérience optimisée pour les smartphones.

Pour les propriétaires d’un Cardboard, l’arrivée du son spatialisé avec le SDK ne requiert aucune modification particulière. Un smartphone, une paire d’écouteurs (ou un casque) et l’accessoire suffisent.

Et au niveau des performances, Google assure que la gestion sonore dans toutes les directions ne pèsera pas sur les capacités du mobile ni sur la batterie. Si celui-ci n’est pas trop vétuste, il devrait sans problème délivrer cette nouvelle expérience auditive. De toute façon, Google précise qu’elle a justement été optimisée pour les mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés