Le dernier indice de performance indiquant le débit moyen par FAI n'est pas favorable à Free, qui enregistre une baisse importante.

C’est un score que Free voudra certainement oublier au plus vite. Alors que le fournisseur d’accès à Internet obtenait jusqu’à présent des résultats tout à fait honorables avec Netflix, le dernier indice de performance publié par le service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) lui est très défavorable. En effet, l’opérateur a vu son débit moyen s’effondrer brusquement au cours du mois de septembre.

Celui-ci est descendu à 2,82 Mbit/s alors qu’il se situait aux alentours de 3,16 – 3,17 Mbit/s au cours des trois précédents mois. Le FAI est aujourd’hui celui qui propose le débit moyen le plus faible de tous les opérateurs français évalués par Netflix (Orange, SFR, Numericable et Bouygues Telecom), alors qu’il était au coude-à-coude avec SFR il y a encore quelques semaines. Mais gare à un éventuel rebond dès le mois prochain.

Débits Netflix septembre 2015

Concernant les autres FAI, le débit moyen proposé par Orange et SFR a progressé entre août et septembre, avec une montée plus marquée pour l’opérateur historique (celui-ci passe de 3,4 à 3,56 Mbit/s), tandis que la filiale en devenir de Numericable passe de 3,17 à 3,24 Mbit/s. Quant à Bouygues et Numericable, pas d’évolution particulière : les deux opérateurs sont à égalité en haut du classement (3,86 Mbit/s).

Pour calculer son indice de performance, Netflix effectue une mesure « aux heures de grande écoute ». Le service de SVOD précise que le calcul prend en compte « le débit effectif sur tous les appareils dont disposent les utilisateurs ». Il ajoute qu’il s’agit bien d’une moyenne : par conséquent, certains abonnés bénéficient d’un débit bien meilleur, alors que d’autres doivent composer avec une connexion peu performante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés