Du 10 au 12 novembre aura lieu la nouvelle édition du « Desert Bus de l’Espoir », un marathon caritatif de jeu vidéo qui veut cette fois venir en aide à une association réalisant les rêves d'enfants malades.

Conduire virtuellement un bus dans le désert pendant des dizaines d’heures, sans la moindre pause, pour soutenir une cause : c’est l’évènement que propose l’association Loisirs Numériques depuis cinq ans maintenant avec le « Desert Bus de l’Espoir ». Le principe ? Des invités se relaient à la manette pour emmener le bus à sa destination, pendant que les téléspectateurs sont invités à faire un don.

Pour l’édition 2017, c’est en faveur de l’association Petits Princes que le Desert Bus de l’Espoir se mobilise. Il s’agit ici de l’aider à récolter des fonds supplémentaires en vue de financer les rêves de mineurs atteints de maladies très graves. Pour cela, l’association derrière ce projet fait appel à des personnalités pour attirer le public et l’inciter à faire un geste en faveur d’enfants à la santé fragile.

Quelques invités au programme.

Nombreuses personnalités prévues

Afin de faire rouler le bus pendant 60 heures — oui, vous avez bien lu –, pas moins de 70 chauffeurs et chauffeuses se succéderont au volant. Une partie des invités a déjà été dévoilée et d’autres ont été annoncés par la suite, comme le présentateur météo Louis Bodin et le PDG d’Ubisoft Yves Guillemot. On trouve aussi des vidéastes et des animateurs radio, ainsi que des professionnels du jeu vidéo.

Bien évidemment pour toutes ces personnes, c’est aussi l’occasion pour elles de se faire connaître et d’évoquer leurs éventuelles actualités. Après tout, les sessions de conduite ne vont pas se faire en silence ! Pendant le temps où elles seront en train de diriger le bus, tout un tas de sujets pourra être passé en revue, des défis seront lancés, histoire que ce soit sympathique à regarder et incitatif à donner quelque chose.

L’évènement pourra être regardé en direct sur une chaîne Twitch dédiée entre les 10 et 12 novembre. Il reste maintenant à savoir si la communauté parviendra à dépasser le montant récolté l’an passé, à savoir 42 000 euros au profit du Secours Populaire Français.

À lire sur Numerama : Comment (bien) organiser un événement de gaming caritatif

Partager sur les réseaux sociaux