Nintendo a compris que son image un peu trop édulcorée pouvait l'empêcher d'étendre ses parts de marché. La firme japonaise encourage donc les développeurs tiers à proposer des titres plus adultes sur Switch.

Quand on pense à Nintendo, on visualise Mario, des champignons et des mondes colorés, Yoshi et autres Kirby. En bref, on a des images assez positives en tête, loin des carcans auxquels nous sommes habitués par ailleurs.

Aux antipodes de la violence dans laquelle nous plongent les franchises les plus populaires (Call of Duty, Assassin’s Creed, pour ne citer qu’elles), les jeux vidéo estampillés Nintendo sont en effet beaucoup plus naïfs et mignons.

Mais il en faut pour tout le monde et la firme nippone a compris que la Switch va devoir se doter du catalogue le plus universel possible pour s’imposer à plus long terme et ne pas devenir une simple console de complément.

Nintendo veut des jeux plus matures

Selon les informations du très sérieux Wall Street Journal, Nintendo encourage même certains développeurs à sortir des jeux plus matures sur sa Switch. Plusieurs studios expliquent que le géant veut briser son positionnement très centré sur la famille.

Autant dire que les ambitions sont revues à la hausse et que cette envie de s’ouvrir bien davantage prédomine. On comprend ainsi que Nintendo préfère capitaliser sur son savoir-faire propre plutôt que de faire, lui-même, des jeux pour adulte, préférant laisser les studios les plus qualifiés s’en charger.

Takuya Aizu, patron du studio japonais Inti Creates, a ainsi été agréablement surpris d’apprendre que Nintendo était heureux d’accueillir son jeu Gal Gun 2, dans lequel le héros doit tirer des « balles » de phéromone sur ses prétendantes pour les repousser : « Je pensais qu’il serait impossible de sortir un tel jeu sur Switch mais étonnamment le retour de Nintendo a été positif. »

Et les encouragements de Nintendo semblent d’ores et déjà fonctionner. Car, récemment, Bethesda a officialisé des portages Switch pour DOOM et Wolfenstein II : The New Colossus, deux FPS très violents et tranchant sévèrement avec le reste du catalogue de la console hybride au grand succès. L’éditeur américain, qui lancera prochainement le RPG Skyrim, apparaît d’ailleurs comme un soutien de poids à Nintendo pour appuyer cette volonté.

Il faudra bien évidemment que d’autres suivent pour aider le constructeur à affirmer ce nouveau positionnement consistant à proposer aux joueurs d’incarner un ex-plombier moustachu puis un Américain ouvertement anti-nazi sur une seule et même plateforme.

Partager sur les réseaux sociaux