Canal+, beIN Sport, SFR Sport... les acteurs de la diffusion sportive se sont multipliés ces dernières années, les différents championnats européens de football se retrouvant répartis sur plusieurs chaînes. Alors que la saison 2017/2018 vient de commencer, quels sont les abonnements à privilégier pour voir le maximum de compétitions footballistiques ?

Ça y est, la saison 2017/2018 a officiellement commencé. En presque synchronisation avec la rentrée scolaire, tous les plus gros championnats de football du continent ont débuté, tout comme les deux coupes européennes, la Ligue des Champions et la Ligue Europa, qui font leur grand retour, respectivement, depuis le mardi 12 et le jeudi 14 septembre.

Ligue 1, Ligue 2, Liga, Bundesliga, Serie A, Premier League et l’Europe… les compétitions sont nombreuses, promettant cette année encore du spectacle au vu des investissements colossaux réalisés pendant la période du mercato. Chance : ces ligues sont toutes retransmises en France. La question reste de savoir comment les suivre toutes, ou du moins le maximum, entre les différentes offres des diffuseurs français que sont Canal+, beIN Sport et SFR Sport. Petit guide pour s’y retrouver.

La Ligue 1 Conforama

Notre bonne vieille Ligue 1 a gagné en prestige cette année : outre l’arrivée de Neymar Jr. au PSG avec le statut de transfert le plus cher de l’Histoire, la Ligue a trouvé un sponsor avec le détaillant de mobilier et d’objets déco Conforama, qui vient ainsi se greffer au nom du championnat.

La Ligue 1 Conforama ne cesse de grandir donc, des équipes comme Monaco ou Nice ont recruté malin cet été, quand certains clubs comme Nantes et Lille ont fait le pari d’embaucher un coach réputé — respectivement Claudio Ranieri et Marcelo Bielsa — et que d’autres comme St Étienne, Marseille ou encore les Girondins de Bordeaux espèrent tirer leur épingle du jeu.

Pour regarder l’intégralité des matchs de la Ligue 1 Conforama chaque semaine, plusieurs solutions s’offrent à vous. Le choix 100 % beIN Sport à 15 € sans engagement d’abord : la chaîne qatarie se vante de proposer 7 des 10 matchs du week-end en direct, les 3 autres étant diffusés en différé — car réservés par Canal+ pour les diffuser en direct.

Si ces quelques matchs décalés vous intéressent (on compte par exemple le classico PSG-OM du 22 octobre prochain), la seconde solution serait de prendre un abonnement Canal+.

Heureusement, la chaîne de Vincent Bolloré est bien consciente de la limite de son offre — s’abonner juste à Canal+ ne donne pas accès à son pendant Sport, qui diffuse un match par semaine — et propose un pack assez complet à 34,99 € par mois avec engagement 24 mois (pour TV et supports numériques) ou 49,99 € par mois sans engagement (uniquement pour PC/Mac, tablettes et smartphones) qui vous donne accès à Canal+, mais également à Canal+ Sport ainsi qu’aux bouquets beIN Sport et bien d’autres chaînes. Oui, c’est cher.

La Domino’s Ligue 2

Alors d’accord, c’est moins sexy qu’un duel Pat Evra et Christophe Jallet, et en plus le sponsor est une chaîne de pizzerias rapides plutôt dégueu. Mais la Ligue 2 regorge de talents et se révèle d’autant plus intéressante pour le développement du foot français.

D’autant que certaines équipes vont être des plus intéressantes à observer dans la perspective d’une montée en Ligue 1 Conforama : on retrouve d’ores et déjà en tête Lorient, le Havre, Châteauroux, avec l’AC Ajaccio au contact ou encore le Paris FC, qui pourrait peut-être se glisser comme la deuxième équipe de la capitale en Ligue 1 — alors que le Red Star est descendu cette année en National.

L’offre de diffusion de la Ligue 2 est à peu près la même que pour sa grande sœur, au détail près que beIN diffuse en direct 9 matchs sur 10 — celui qui reste ayant l’exclusivité du direct pour Canal+ (le plus souvent Canal+ Sport d’ailleurs) avant d’être diffusé en différé sur le canal qatari. Si vous pouvez vous passer d’un match par week-end, l’offre beIN Sport sans engagement à 15 € est conseillée. Sinon, il y a toujours les deux offres TV ou numérique de Canal +.

La Ligue des Champions

« The Champions », derniers mots de l’hymne, résume comme rien d’autre la coupe aux grandes oreilles. Elle réunit les meilleures équipes de chaque championnat pour les faire s’affronter, le tout en parallèle des championnats régionaux puisque les matchs ont lieu en milieu de semaine. C’est la plus prestigieuse des compétitions du continent européen.

Cette année marque en plus le retour de grandes écuries emblématiques dans la compétition, comme Manchester United ou Liverpool, rejoignant les indéboulonnables FC Barcelone, Real Madrid (double tenant du titre) ou encore le Bayern de Munich. L’équipe se trouve d’ailleurs dans le groupe du Paris Saint-Germain, qui cherche toujours à dépasser le stade des quarts de finale cette année encore. Monaco, autre équipe française engagée, espère quant à elle les atteindre de nouveau, après leur défaite l’année dernière contre la Juventus.

Pour suivre l’intégralité de la compétition, le problème de répartition entre beIN et Canal+ est à peu près le même que pour les deux championnats français. Un partenariat entre le groupe de Vincent Bolloré et la chaîne qatarie permet à Canal de diffuser « les plus grandes affiches » de cette ligue, soit 16 matchs sur 130. Tout le reste est diffusé en direct et en exclusivité sur beIN, qui rediffusera également les 16 matchs de Canal. Donc, là aussi, il y aura un choix à faire entre beIN Sport seul à 15€ sans engagement ou bien l’offre complète de Canal+.

La Ligue Europa

Parce que la Ligue des Champions ne se limite qu’à 32 équipes à partir des phases de poules, une autre compétition européenne se devait d’accueillir les autres meilleures équipes européennes. Deuxième compétition la plus prestigieuse du continent, la Ligue Europa a une moins bonne image que sa grande sœur, mais reste toute aussi passionnante.

L’année dernière, Manchester United a décroché le titre, passant ainsi directement en C1. Cette année, plusieurs équipes pourraient réaliser le même exploit. On attend forcément beaucoup de l’AC Milan, fort de nouveaux investisseurs et d’un renouvellement total de l’effectif, ou encore d’Arsenal, qui va découvrir cette compétition après presque 18 ans de qualification en Ligue des Champions. Côté français, on espère voir de jolis parcours de la part de l’OGC Nice et de l’Olympique Lyonnais

Il sera beaucoup plus simple de regarder l’intégralité de la Ligue Europa que la totalité des matchs de Ligue des Champions, car Canal+ ne semblait pas intéressé par les plus grandes affiches. L’intégralité de la compétition européenne devrait ainsi être diffusée sur beIN Sport, accessible sans engagement pour 15€.

La Premier League

Ce n’est peut-être pas la compétition la plus prestigieuse, mais c’est en tout cas le championnat le plus riche d’Europe et sûrement l’un des plus difficiles à remporter. La Premier League réunit un nombre de talents incroyables, des coachs — Pep Guardiola, Antonio Conte, José Mourniho, Jürgen Klopp, Mauricio Pochettino ou encore ce bon vieux Arsène Wenger — aux joueurs — Paul Pogba, Ngolo Kanté, Alexandre Lacazette ou encore ce bon vieux Hugo Lloris, pour ne citer que des Français.

Avec près de 5 équipes engagées en Ligue des Champions, cette nouvelle saison de Premier League s’annonce palpitante et loin d’être gagnée pour le champion en titre, Chelsea. Le jeu est plus physique et le rythme plus tend, avec le célèbre Boxing Day, ces matchs qui ont lieu le 26 décembre, ou encore l’enchaînement de matchs parfois plus intense que chez les voisins européens. Et au vu du nombre de compétiteurs participant à cette Premier League, il apparaît encore plus difficile de savoir qui décrochera le titre cette année.

Pour le coup, les choses sont claires avec la Premier League : les droits appartiennent à SFR. Patrick Drahi, investisseur ayant secoué le marché des médias ces dernières années, a réussi le coup de force de voler les droits du championnat anglais à Canal+ pour la modique somme de 300 millions d’euros. Il vous en coûtera moins cher pour découvrir les pelouses anglaises chaque week-end sur votre télévision ou sur vos appareils mobiles : SFR Sport propose un abonnement 100 % numérique et sans engagement à 9,99 €, mais aussi un pack avec beIN Sport pour 19,99 €.

La Liga espagnole

La France et l’Angleterre, c’est bien, les deux coupes d’Europe aussi, mais ce serait un peu vite oublier le championnat national le plus prestigieux du continent : La Liga espagnole. Car cette ligue accueille quand même les deux plus grands joueurs de la planète que sont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Pour rappel, ils pèsent à eux deux 9 ballons d’Or (4 pour le Portugais, 5 pour l’Argentin).

C’est également dans ce championnat que le double vainqueur de la Ligue des Champions et plus grande équipe du monde en termes de palmarès, le Real Madrid, sévit. Champion d’Espagne en titre, l’équipe pilotée depuis un an et demi par notre Zidane national va devoir faire face à un FC Barcelone en pleine reconstruction et équipé d’un Ousmane Dembelé tout frais et recruté à prix d’or. Il faudra également compter sur Griezmann et l’Atletico Madrid, qui peut créer la surprise, comme en 2013-2014.

Pour suivre cette compétition, il faudra se tourner vers l’offre beIN Sport. Voilà plusieurs années déjà que le championnat espagnol est retransmis sur cette chaîne. L’offre la plus accessible est celle à 15€ par mois, sans engagement.

La Bundesliga

Si l’Allemagne a décroché le titre de champion du Monde en 2014, c’est bien que sa sélection peut compter sur un championnat des plus musclés, malgré la domination du Bayern de Munich depuis près de cinq ans.

D’autant qu’en ce début de compétition, l’équipe entraînée par Carlo Ancelotti a déjà perdu un match, malgré l’arrivée de plusieurs joueurs de qualité comme James Rodriguez ou Corentin Tolisso. Du coup, Dortmund récupère pour le moment la première place et le statut de favoris même si le recrutement de cet été a été pour le moins léger. Mais il faudra surtout compter sur des équipes montantes comme le RB Leipzig, Schalke 04 ou encore Hoffenheim, qui espèrent décrocher un titre après la période de domination munichoise.

Comme pour le championnat d’Espagne, il faudra regarder du côté de beIN Sport pour suivre la Bundesliga, commentée par Jean-Charles Sabatier. L’offre la plus accessible est toujours celle à 15 € par mois, sans engagement.

Serie A

En Italie aussi, la saison devrait être l’une des plus surprenantes de ces dernières années. La Juventus de Turin s’est assise comme le patron du football national avec une domination sans partage depuis six années consécutives.

Ainsi, le retour des deux Milan — aussi bien l’AC et son mercato le plus réussi d’Europe que l’Inter et l’arrivée de Luciano Spalletti —, la très grande forme de Naples et le potentiel des équipes de la capitale, l’AS Roma et la Lazio, promettent une bataille pour le titre des plus serrée. Entre les joueurs italiens, toujours aussi engagés et dont certains, comme Immobile, surprennent par leur grande forme en ce début de saison, et les différentes pépites étrangères qui y jouent, comme Hakan Çalhanoğlu ou bien Paolo Dybala, l’Italie a de quoi plaire aux passionnés de foot.

On se répète, mais encore une fois, beIN Sport n’a rien laissé aux autres. La chaîne qatarie s’occupe des trois derniers championnats européens cités depuis quelques années déjà, et l’Italie est souvent mise en avant sur les antennes. L’offre est la même que plus haut, à savoir un abonnement sans engagement à 15 € par mois.

Süper Lig turque

Petit nouveau de l’offre beIN Sport, la Süper Lig turque, qui, cette année peut-être plus que d’autres, semble avoir attiré de nombreux joueurs de talents, beaucoup ayant foulé les pelouses françaises avant cela.

On peut ainsi retrouver Jeremy Menez aux côtés de Samuel Eto’o et Samir Nasri à Antalyaspor, mais aussi Mathieu Valbuena à Fenerbahce, ou encore Bafétimbi Gomis et Younès Belhanda à Galatasaray. Des équipes de haut niveau dans des stades chauds bouillant, notamment les soirs de grosses rencontres. Une ambiance particulière et des grands joueurs à la recherche d’un nouveau défi : la Süper Lig vient donc se rajouter sereinement à l’offre déjà bien complète de beIN Sport.

Là encore, l’exclusivité du championnat est pour la chaîne qatarie, qui se propose toujours au même tarif de base de 15€ par mois, sans engagement.

Récapitulatif

 

Canal + beIN Sport SFR Sport
L1

L2

Ligue des Champions

Ligue Europa

 

Premier League

Liga

Bundesliga

Serie A

Süper Lig

Pour suivre le maximum de championnats de football cette saison, ce sera vers beIN Sport qu’il faudra se tourner. En plus d’avoir une offre qui ressort comme la plus complète et la moins chère par rapport au contenu proposé, la chaîne proposera la Coupe du Monde 2018 en Russie dès cet été.

Il vous manquera malgré tout la Premier League — même si le pack proposé par SFR incluant beIN est des plus intéressants — et quelques matchs des deux championnats français ainsi que quelques affiches de LDC — même si elles seront rediffusées. Attention, car ce quasi-monopole de beIN devrait petit à petit disparaître : dès l’année prochaine, c’est SFR Sport qui récupère les droits de l’ensemble de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa. Un coup dur pour les Qataris, à qu’il reste un an de diffusion des deux compétitions européennes.

Pour cette saison 2017/2018, l’offre beIN Sport seule vous reviendra à 15 € par mois sans engagement. Le pack SFR/beIN vous coûtera 19,99 € par mois, sans engagement toujours. Au vu de la transition qui se prépare pour l’année prochaine, autant être prévoyant.

Partager sur les réseaux sociaux