S'il y a un contenu que les jeunes adultes peuvent regarder jour et nuit, sans s'interrompre, c'est bien les séries de Matt Groening. Le créateur des Simpsons et Futurama réunit toujours des millions de spectateurs avec des shows délurés et régressifs. Un contenu parfait pour Netflix qui vient d'acheter Disenchantment, sa dernière création.

20 épisodes de Disenchantment, la dernière comédie animée pour adultes de Matt Groening, seraient déjà signés par Netflix, selon Variety. Vieux projet du créateur des Simpsons, ce nouvel animé doit parodier les thèmes de la fantasy médiévale à travers des personnages un peu barrés, à l’instar de ses Simpsons.

Après cet increvable succès, justement, et Futurama, Groening est devenu une valeur sûre de la télévision américaine. Pour Netflix, cet achat est un gros coup qui lui permet de récupérer une figure rassembleuse et de diffuser un programme qui a de grandes chances d’être populaire.

Cindy Holland, VP de la société, avance : « La série va apporter le style propre de l’animation de Groening et son mordant à nos nombreux fans d’animations  ».

Réunissant toujours de très nombreux spectateurs, les shows de Groening sont aussi accessibles que cultes pour des générations entières. Le géant de la SVoD récupère donc là un programme hautement bingeable — qui n’a jamais enquillé les épisodes des Simpsons jusqu’à l’overdose ? — et qui s’exporte facilement.

Logée dans un monde appelée DreamlandDisenchantment mettra en scène la Princesse Bean, alcoolique et son compagnon elfique Elfo. La première saison devrait inclure dix épisodes qui seront diffusés par Netflix dès l’année prochaine. Aux côtés de Bojack Horseman et F is for Family, la série rejoindra une croissante production d’animés pour adultes Netflix.

Partager sur les réseaux sociaux