Disponible en accès anticipé sur PC, Hades 2 intègre une nouvelle mécanique articulée autour de l’artisanat. L’héroïne peut rassembler des ressources, en vue de faire des incantations. Entre autres.

Hades 2 est disponible depuis le 6 mai en accès anticipé sur PC. Le contenu proposé par Supergiant Games est déjà à la hauteur, avec des heures et des heures de plaisir en perspective. Suite de l’un des meilleurs jeux de ces dernières années, Hades 2 offre un ressenti familier, mais apporte son lot de nouveautés pour renouveler l’expérience.

Dans cette suite (qui ne nécessite pas d’avoir joué au jeu précédent), on incarne Mélinoé, la princesse des Enfers. En tant que sorcière, elle a accès à un immense chaudron entre deux tentatives pour éliminer Cronos, le titan du temps. Cet élément permet d’intégrer une mécanique d’artisanat dans Hades 2, absente du premier opus. Le récipient complexifie un peu plus le gameplay et la manière dont on peut personnaliser son aventure.

Hades 2 // Source : Capture Asus Rog Ally
Hades 2 permet de s’équiper d’un outil à chaque tentative. // Source : Capture Asus Rog Ally

À quoi sert cet immense chaudron dans Hades 2 ?

Quand vous allez mourir pour la première fois dans Hades 2 (ce qui arrive bien assez vite), vous allez vous retrouver dans une zone baptisée la Croisée des chemins, quelque part entre les enfers et la surface. Là, vous tomberez sur un immense chaudron avec lequel vous ne pourrez pas interagir tout de suite. Il faudra encore mourir.

Ce chaudron n’est pas placé là par hasard. Il s’agit d’un outil puissant dans la panoplie de Mélinoé, qui accepte pleinement son statut de sorcière. Ainsi, le chaudron permet de réaliser des incantations, à condition d’avoir les ressources nécessaires. Les recettes peuvent être de différents types : certaines ajoutent des options chez les marchands, d’autres prennent la forme d’améliorations permanentes pour chaque tentative. Les incantations sont donc indispensables pour réussir dans Hades 2.

Lors des différentes sorties dans les profondeurs, on pourra ramasser des ingrédients variés. Il y a les réactifs, comme l’argent, le calcaire ou encore le bronze. Il y a aussi des graines et des végétaux. Des ressources nécessitent des outils pour être obtenues (exemple : il vous faudra une pioche pour miner) tandis que, plus tard, on pourra semer des graines dans un petit jardin prévu à cet effet.

Hades 2 // Source : Capture Asus Rog Ally
On pourra semer des graines dans Hades 2 // Source : Capture Asus Rog Ally

On comprend vite l’idée : on fait le plein de ressources pour débloquer les premières incantations, qui ouvrent ensuite la porte vers d’autres options pour récolter d’autres ressources pour toujours plus d’incantations. Il y a donc une notion de micro gestion dans Hades 2. Au départ, il y avait même des subtilités à considérer : on ne pourra se lancer dans une tentative qu’avec un seul outil sur soi, signifiant qu’on ne pourra pas obtenir tous les types de ressources à chaque fois. Cette restriction a été levée dans la première mise à jour majeure. « Vous pouvez désormais récolter n’importe quelle ressource à partir du moment où vous avez débloqué l’outil correspondant ; vous pouvez prioriser un outil disponible pour faire apparaître plus souvent la ressource correspondante, tandis que les ressources des outils que nous n’avez pas priorisés apparaîtront moins souvent », indiquent les développeurs.

L’artisanat ne concerne pas uniquement les incantations. Il sert aussi à débloquer des armes. Il se veut comme un pilier essentiel de la progression dans le jeu. À noter que les développeurs ont pensé à intégrer un pense-bête pour garder en mémoire les recettes.

Hades 2
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !