La gamme de jeux vidéo « sociaux » PlayLink arrive sur PlayStation 4. Destinée au multijoueur, idéale si vous organisez une soirée jeux vidéo, elle comporte des titres que l'on pourra contrôler avec un smartphone.

Imaginez : vous organisez une soirée avec vos proches pour jouer aux jeux vidéo mais vous n’avez pas assez de manettes pour tout le monde. Du coup, vous n’avez guère le choix : pour ne laisser personne sur la touche, il faut jouer à tour de rôle, ce qui a pour effet de diviser le groupe en deux, avec ceux qui se démènent au pad et les autres qui doivent se contenter de les regarder. On a connu plus convivial.

C’est pour réparer cette fracture que Sony a concocté une nouvelle gamme de jeux dits « sociaux » baptisée PlayLink. L’idée ? Au lieu de jouer avec un contrôleur classique, tout le monde utilise son smartphone — le service est compatible avec les terminaux Android et iOS. Car si vous n’avez pas assez de manettes, il y a de grandes chances pour que tous vos convives aient un téléphone.

Au cours de la conférence à l’E3 2017, plusieurs jeux ont été annoncés, comme That’s You !, qui fait appel à l’appareil photo des mobiles et dans lequel vous êtes censé (re)découvrir vos proches avec des questions surprenantes, Hidden Agenda, où vous devrez collectivement résoudre une enquête policière, mais également Frantics, Knowledge is Power ou encore SingStar Celebration.

La ludothèque autour du service PlayLink est pour l’instant assez maigrichonne mais elle devrait s’étoffer dans les semaines et les mois à venir, d’après Sony, qui entend proposer « une nouvelle manière de jouer ensemble ». That’s You ! devrait ouvrir le bal de cette nouvelle gamme vidéoludique avec un lancement le 4 juillet 2017 pour les clients du PlayStation Plus (le jeu sera offert).

Reste à savoir si le concept accrochera chez les joueurs. Le principe ne vaut peut-être pas à lui seul l’acquisition d’une PlayStation 4 pour profiter de ces jeux mais il peut être un plus si vous avez déjà la console et que vous êtes du genre à rameuter du monde chez vous pour faire quelques parties. Surtout, PlayLink, au regard de la ludothèque qui a été dévoilée, a le potentiel de séduire un public plus occasionnel, moins porté sur les jeux vidéo.

Partager sur les réseaux sociaux