Le phénomène Pokémon Go s'est rappelé au bon souvenir de l'époque où il trustait le haut des classements grâce à l'introduction de 80 nouvelles créatures.

Alors que le printemps approche, Niantic a mis à jour Pokémon Go pour introduire 80 nouvelles créatures à capturer. Le timing ne doit rien au hasard : maintenant que les jours vont se rallonger et bénéficier de températures plus chaleureuses, les chasseurs en herbe vont ressortir de chez eux pour gonfler leur Pokédex.

Il n’y a donc rien d’étonnant à retrouver Pokémon Go tout en haut des classements de téléchargement sur Google Play et l’App Store : les joueurs sont clairement motivés à l’idée des capturer ces Pokémon inédits, issus des versions Or et Argent, deuxième génération de la franchise à succès.

En France, Pokémon Go figure dans le top 5

Selon App Annie, qui compile les téléchargements mobiles de plusieurs pays en fonction des plateformes, Pokémon Go est repassé en tête sur iOS, devant Netflix et Clash Royale. Il n’occupe en revanche « que » la troisième marche du podium sur Google Play. Ces données, s’expliquant peut-être, sinon en partie, par un retour de certains utilisateurs aux affaires suite à un désintérêt synonyme de désinstallation, valent pour les États-Unis.

En France, le jeu basé sur la réalité augmentée est quatrième (iOS) et cinquième (Android), ce qui reste honorable pour une application lancée il y a plusieurs mois et déjà présente en masse sur les smartphones.

En parallèle, sachez que le 27 février prochain sera l’occasion de célébrer la Journée Pokémon (si, si). Dans Pokémon Go, l’évènement se matérialisera par des Pikachu habillés d’un chapeau de fête (la mascotte apparaîtra avec un tel accoutrement du 26 février au 6 mars). Si vous en capturez un — ou plusieurs — durant cette période, il conservera son accessoire éternellement.

Partager sur les réseaux sociaux