Développé par Tarsier Studios, le jeu de plateforme-puzzle Little Nightmares est bien parti pour être la bouffée d'air frais de Bandai Namco en 2017. Ambiance lugubre à l'horizon.

Les gros éditeurs ont trouvé un nouveau filon : donner leur chance, au sein de leur catalogue de jeux AAA, à des productions indépendantes pour plus de variété. C’est dans cette optique qu’Electronic Arts a lancé Unravel l’année dernière et que Bandai Namco sortira Little Nightmares le 28 avril prochain sur différentes plateformes de téléchargement (PlayStation 4, Xbox One et PC).

Développé par les Suédois de Tarsier Studios, il prendra la forme d’un conte horrifique où la jeune Six devra quitter un enfer prénommé l’Antre. Un pitch à la fois mignon et flippant, comme le prouve la dernière bande-annonce du titre.

Des apparences volontairement trompeuses

Annoncé à la gamescom 2016, Little Nightmares est typiquement le genre de production aux apparences trompeuses. Bien qu’incarnant un personnage mignon et drapé d’un vêtement jaune, le joueur devra se méfier des pièges se nichant dans les environnements. Plusieurs mécanismes lui permettront d’avancer dans ce puzzle-platformer qui mise beaucoup sur son ambiance lugubre.

Comme le montre la vidéo, l’héroïne — que l’on pourrait très bien imaginer dans un film de Tim Burton — tentera d’échapper aux griffes de drôles de poursuivants. A priori, le titre ne manque pas d’arguments pour constituer l’une des surprises de cette année 2017. Mais gare au syndrome Unravel, dont la difficulté mal dosée interrogeait sur le public réellement visé par le jeu.

Bandai Namco vient de lever le voile sur l’édition collector, baptisée Six Edition. Cette boîte en forme de cage contiendra un poster A3 exclusif, une planche de stickers, la bande originale (physique), une figurine de Six (de 10 centimètres) et, bien sûr, le jeu (en version physique également).

Partager sur les réseaux sociaux