Amazon organisera début décembre un tournoi d'eSport sur tablette. Les joueurs s'affronteront sur des jeux comme Crossy Road et Fruit Ninja.

Qui a dit que le sport électronique devait forcément impliquer des jeux vidéo de haute volée ? Certainement pas Amazon ! Au contraire, le géant du commerce électronique a bien l’intention de montrer que l’eSport concerne aussi des titres davantage axés pour les joueurs occasionnels à l’image de Disney Crossy Road, Pac-Man 256, Bloons TD Battles, 8 Ball Pool et Fruit Ninja Tournament Edition.

Ces cinq titres sont justement ceux que la plateforme américaine a sélectionnés pour son futur tournoi qui aura lieu le 2 décembre. À cette occasion, la firme a fait appel à 16 compétiteurs. Leur principale qualité, selon Amazon ? Figurer parmi les vidéastes les plus célèbres du monde, histoire, on le devine en filigrane, d’assurer une visibilité maximale à son évènement.

kindlefire2
L’arme des gamers, la Kindle Fire ?

Ce tournoi sera aussi une bonne occasion pour Amazon de faire la promo de la Kindle Fire, sa tablette tactile que le groupe commercialise, sous différentes versions, depuis 2011. Oubliez donc les traditionnels ordinateurs que l’on voit d’ordinaire dans les plus endiablées des compétitions d’eSport. Ici, il n’y aura besoin que d’une tablette, d’un bon fauteuil et de quelques mouvements de doigt bien sentis.

Histoire de mettre de l’enjeu dans le tournoi « Champions of Fire », Amazon a quand même prévu une cagnotte de 100 000 dollars que les gagnants se partageront à l’issue de la journée. La société a même pris la peine de réserver une salle à Las Vegas de façon à ce que l’évènement paraisse grandiose. La compétition sera retransmise en direct sur Twitch, la filiale vidéoludique d’Amazon.

Un tournoi pour faire la promotion de son matériel

Il est aussi prévu de diffuser en différé le tournoi dix jours plus tard sur la chaîne CBS Sports. Pas sûr toutefois que cela ait un grand intérêt : ceux qui manqueront le direct auront tôt fait de retrouver sur Internet des retransmissions alternatives. Reste que la diffusion à la télévision a quand même un mérite : elle démontre l’intérêt de la chaîne américaine pour le sport électronique.

Le tournoi est aussi une manière pour Amazon d’utiliser Twitch pour son propre intérêt (à savoir, mettre en avant l’un des produits de son catalogue). Rappelons que le marchand a acheté le service de retransmission en streaming de parties de jeux vidéo en 2014 pour un peu moins d’un milliard de dollars, au détriment de Google, qui a dû mobiliser YouTube un an plus tard pour riposter.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés