Dans le troisième épisode de la nouvelle saison de The Walking Dead, on retrouve Daryl emprisonné et torturé dans le quartier général de Negan. Sa résistance et son courage seront mis à dure épreuve.

« Qui es-tu ?  »

La réponse à cette question prononcée plusieurs fois par Negan peut faire la différence, notamment si vous vous trouvez dans une situation entre la vie et la mort. Et en effet, Daryl doit faire face à un lavage de cerveau et à des tortures psychologiques pendant son séjour dans les agréables cellules de la prison des Sauveurs.

Notre héro cycliste se trouve accompagné dans cette descente infernale par Dwight, une vieille connaissance — il avait volé sa moto et l’avait capturé avec d’autres Sauveurs. Néanmoins, même si les deux sont apparemment ennemis, ils affrontent un problème commun : la question de l’identité, qui est la thématique principale de cet épisode.

Crédits : AMC
Dwight est visiblement inquiet. Crédits : AMC

Negan, à vrai dire, s’appuie beaucoup sur cette stratégie machiavélique : pour former une armée fidèle et efficace, il supprime l’individualité de ses soldats, en les transformant en des marionnettes vouées à le servir. Ce qui ne fonctionne pas vraiment, vu les incertitudes et la crainte de Dwight et des autres.

Ce troisième épisode n’est pas indispensable, mais les routes qu’il emprunte sont essentielles pour comprendre le déroulement de la trame. On découvre l’histoire de Dwight, qui nous révèle des côtés cachés de Negan. En effet, il commence à entrer en crise contre le système « politique » des Sauveurs.

Mais ce qui reste au premier plan c’est la résistance désespérée et admirable de Daryl qui va jusqu’aux larmes de douleur dans sa cellule ténébreuse. Et la fin de l’épisode s’achève avec la réponse du héros à la question de Negan.

Alors, « qui es-tu ?  » Daryl ? On vous laisse regarder l’épisode.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés