Cet été, le cinéaste japonais Makoto Shinkai a réalisé un record au box-office de son pays en permettant à son dernier long-métrage de devenir le cinquième film le plus rentable de l'histoire du Japon. Et pour une fois, ce n'est pas une production Ghibli.

Your Name (ou Kimi no Na wa en japonais) de Makoto Shinkai n’est pas seulement un succès commercial époustouflant. C’est également un film d’animation acclamé par la critique japonaise, qui pense ni plus ni moins avoir trouvé en Shinkai, son nouveau Miyazaki, le maître du dessin animé au pays du Soleil Levant. Exagéré ? En tout cas, avec le retrait du maître, ce sont vers les jeunes pousses que les regards se tournent.

wr3
Le vent se lève, de Hayao Miyazaki.

Car en effet, le réalisateur a définitivement lâché la caméra avec Le Vent se lève, sorti en 2013. Maintenant, l’industrie de l’animation japonaise doit survivre au départ du cinéaste le plus rentable de son histoire — et assurément le plus poétique. Surtout que Ghibli, son studio, a également promis de ne plus réaliser de long-métrages. Heureusement, dans le sillage artistique de Miyazaki, une génération biberonnée à Mononoke et Chihiro semble prête à prendre la relève.

Makoto Shinkai est de cette vague. Demandez-lui son film préféré, il vous répondra Le Château dans le ciel. Il garde de sa fascination pour Miyazaki une humilité sincère. Quand on le compare au maître, il rechigne, dans la plus pure réserve à la japonaise : « c’est me surestimer  » dit-il. Mais avec plus de 160 millions de dollars de bénéfices sur sa dernière création, Your Name, Makoto Shinkai peut au moins prétendre à la comparaison financière avec Ghibli.

kimi-no-na-wa-kimi-no-na-wa-39522203-1280-720

Il a, avec ce Your Name, inscrit le premier film qui n’est pas issu des fameux studios Ghibli dans le top cinq de l’industrie japonaise. Une promesse pour un cinéma japonais forcé de penser ce que certains appellent l‘‘ère post-Miyazaki ; comme si un seul homme avait forgé une industrie toute entière.

Les clefs du succès de Your Name sont déjà dans son histoire : une intense rencontre entre une jeune homme et une jeune fille mais également dans une écriture capable de représenter un Japon entre modernité et tradition, qui parle à une nouvelle génération de Japonais en développant un langage pour l’anime moderne. Le tout avec la fameuse signature qualitative de Makoto Shinkai : ses oeuvres sont extraordinairement soignées sur le plan visuel.

Le script a été écrit par Shinkai et est déjà devenu un motif pour des nombreux produits dérivés. En dehors du roman que le cinéaste a publié avec son film, un manga a été adapté, prenant la forme d’un spin-off.

L’historie de Your Name est aussi simple que porteuse : un jeune homme fait un étrange rêve dans lequel il vit à travers une jeune fille. Cette dernière fait le même rêve, inversé. Il s’ensuit une quête pour comprendre ces étranges rêveries et la rencontre des deux protagonistes qui, pour Shinkai, nous interrogent tous sur notre rapport au destin et à l’âme sœur.

En France, nous découvrirons Your Name le 28 décembre au cinéma. En attendant, les plus impatients peuvent toujours se reporter au trailer et au roman. Ou bien aller consulter le reste de la filmographie de Makoto Shinkai.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés