Le Paris Saint-Germain a annoncé mardi la création de sa franchise eSport, en partenariat avec Webedia. Le PSG devrait mettre les moyens, en recrutant notamment les deux meilleurs joueurs du monde de FIFA 16.

Le PSG a officialisé mardi un partenariat avec Webedia pour lancer ensemble « PSG eSport », une structure d’eSport qui sera certainement spécialisée dans les simulations de sport. La rumeur avait déjà circulé, et est désormais officielle même s’il faudra attendre encore quelques semaines avant de connaître davantage de détails.

« Avec déjà 256 millions de fans et une croissance d’environ 10 % par an, l’eSport est de plus en plus populaire auprès des jeunes et particulièrement des Millennials. En devenant le premier club de sport français à s’engager dans le secteur, le Paris Saint-Germain entend renforcer ses liens avec ces millions de passionnés, conquérir de nouveaux fans, et faire rayonner sa marque à travers le monde », explique le Paris Saint-Germain dans un communiqué. Fabien Allègre, Directeur du Merchandising et de la diversification de la marque, précise que le projet participe de la volonté de « développer une marque internationale de premier plan ».

« Faire rayonner la marque PSG à travers le monde »

Le PSG devrait se donner les moyens de ses ambitions puisque selon le magazine allemand Kicker, le club financé par les qataris devrait recruter le Danois August « Agge » Rosenmeier (20 ans) et le Britannique Spencer « Gorilla » Ealing (19 ans), qui ne sont autres que les deux meilleurs joueurs du monde à FIFA. Le premier à remporté le FIWC 2014 et l’ESWC 2015, tandis que le second a été cofinaliste l’an dernier et a été sacré meilleur joueur du monde sur Fifa Ultimate Team.

« La Coupe du monde estampillée « ESWC » étant prévue pour la fin du mois d’octobre lors de la Paris Games Week, on pourrait bien y croiser au moins deux maillots du PSG… », avait écrit L’Équipe la semaine dernière.

Le PSG n’est pas le premier club de foot professionnel à s’engager ainsi dans l’eSport. C’est notamment le cas de Valence FC en Espagne,  de West Ham United en Angleterre, ou encore de VfL Wolfsburg et Schalke 04 en Allemagne. Le PSG est toutefois le premier club français à s’engager dans la voie de l’eSport, ce qui sera certainement suivi par d’autres clubs. On imagine par exemple que le Lyon de Jean-Michel Aulas ne devrait pas rester insensible bien longtemps.

Le PSG ne se lance pas seul dans cette aventure mais profite de l’expérience de Webedia, qui possède déjà Millennium et a annoncé également ce mardi le rachat d’Oxent, qui édite Toornament.com et a organisé cette année plus de 20 000 tournois sur des jeux aussi divers que FIFA 16, Hearthstone, League of Legends, CS : Go, Dota 2, Rocket League, Overwatch, Street Fighter 5 ou encore Super Smash Bros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés