McDonald's a annoncé la semaine dernière qu'il devait mettre au recyclage plus de 33 millions de bracelets d'activité qu'il avait commencé à distribuer aux enfants dans les menus Happy Meal, en Amérique du Nord. L'occasion de découvrir K12TV, probablement l'une des chaînes YouTube professionnelles où l'animateur est le plus jeune.

L’astuce commerciale est connue et est même enseignée comme un cas d’école dans les cours de commerce. Pour qu’aller chez McDo soit vécu par les enfants comme une récompense, et qu’ils associent plus tard la marque à des moments heureux, la chaîne de fast foods propose aux petits consommateurs des menus Happy Meal renfermés dans des boîtes façon paquet surprise, qui renferme un cadeau ludique.

Généralement, il s’agit de petits jouets en plastique rapidement oubliés et rangés dans un coffre avec tous les autres. Mais aux États-Unis et au Canada, les Happy Meal étaient récemment accompagnés de traqueurs d’activité « Step-iT » à porter sur soi en permanence. Les bracelets permettaient aux enfants d’imiter les montres connectées de leurs parents, avec deux types de produits différents. Le premier affichait le nombre de pas enregistrés, et le second faisait clignoter une lumière au rythme des mouvements captés par l’objet.

C’était pour McDonald’s une manière de faire savoir que manger des hamburgers et des frites à l’huile n’empêchait pas de vivre sainement, par l’exercice physique, ce qui était aussi le leitmotiv derrière le partenariat de McDo avec Pokémon Go au Japon.

step-it

Mais patatras. C’est raté. Alors qu’il en avait prévu 29 millions aux États-Unis et 3,6 millions au Canada, McDonald’s a rappelé les bracelets électroniques des enfants. Selon les autorités sanitaires américaines, la chaîne de restaurants a reçu plus de 70 rapports d’incidents liés au plastique des bracelets translucides, fabriqués en Chine. Des cloques sont apparues sur les poignets des enfants concernés, à cause d’irritations et de brûlures. Même si ces quelques dizaines de cas sont très faibles en comparaison des millions de wearables distribués, la marque n’a voulu prendre aucun risque avec son image.

Les enfants pourront demander « un remplacement gratuit par un jouet et soit un yaourt en tube, soit un sachet de tranches de pommes ».

Dans un communiqué (.pdf), McDonald’s assure qu’il avait testé les bracelets, et qu’ils ont été évalués par un laboratoire indépendant, et accrédités par une administration américaine, avant d’être mis sur le marché. Il dit ne pas encore connaître les raisons pour lesquelles les objets ont pu causer ces réactions cutanées, mais enquêter sur le sujet.

Enfant, et YouTubeur testeur de jouets McDo

On l’aura donc compris, les jeux McDo sont une institution. Mais l’on imaginait pas à quel point. À cette occasion, on découvre en effet l’existence d’une chaîne YouTube professionnelle (rémunérée par la publicité), K2TV, dont l’animateur est aussi jeune que talentueux.

Chaque fois que McDonald’s sort une nouvelle gamme de jouets à glisser dans ses boîtes, le YouTubeur pré-pubère se met devant la caméra, et adopte un style de présentation et un montage digne des adultes, avec une assurance qui étonne toujours.

Si l’on devine que les parents sont derrière et aident à la réalisation et au script, le résultat reste impressionnant de professionnalisme, pour un garçon qui doit avoir une petite dizaine d’années.

Voici ainsi le test qu’il avait fait des bracelets Step-It, avant leur retrait :

Sa vidéo la plus populaire est une présentation de voitures Monster Jam incluses dans les menus pour enfants, réalisée avec ce qu’on pense être son grand frère, de 13 ou 14 ans. La vidéo a été vue plus de 1,3 millions de fois :

Celle sur les voitures Hot Wheels DC Comics a été vue par plus de 215 000 internautes. Sans doute de quoi financer l’achat de quelques menus calorifiques :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés