Avec McDonalds en partenaire publicitaire, Pokémon Go pourra faire regagner aux joueurs toutes les calories perdues lors de leurs aventures sportives sur le jeu.

Certains parlent de Pokémon Go comme le jeu qui a réussi ce que des années de productions vidéoludiques n’ont pas réussi à faire : envoyer les joueurs se promener à l’air libre et les faire rencontrer des gens dans la vraie vie. Des articles très sérieux sur les conséquences bénéfiques sur la santé des gens liées à Pokémon Go ont déjà été publiés.

Il faut en effet beaucoup marcher pour trouver des Pokémon, récolter des Pokéballs aux Pokéstops ou s’affronter dans les arènes. Et dans un pays comme les États-Unis où l’obésité atteignait 33,8 % pour les adultes et 17 % pour les enfants en 2008, ces petits exercices ne sont pas rien.

Chaque restaurant McDonald’s pourrait devenir un Pokéstop

On ne peut alors que soupirer quand on apprend que le premier partenaire publicitaire de Pokémon Go pourrait être McDonald’s. C’est le nom de la chaîne de fast food qui a été retrouvé dans les fichiers du jeu et une source du magazine Gizmodo affirme que le partenariat pourrait être lancé dans un pays d’Asie. Peut-être qu’il s’agira du Japon qui attend toujours la sortie du jeu. Chaque restaurant McDonald’s pourrait devenir un Pokéstop ou une arène et il n’est pas exclu que les restaurants trouvent d’autre moyens d’attirer les clients. Ils pourraient offrir des réductions aux joueurs, par exemple.

pokemongofeat

Difficile de dire que McDonald’s est un modèle sanitaire, respectueux du bien-être des gens et de l’environnement. De l’abattage des animaux à la chaîne pour servir des plats toujours moins chers aux produits parfaitement gras et caloriques utilisés dans les recettes, McDonald’s n’est pas vraiment celui qu’on citerait si on devait trouver un bon élève. Dès lors, l’opération de Pokémon washing pourrait faire d’une pierre deux coups et donner à la chaîne une image associée au bien-être. Triste.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés