Appelée eGames, cette version eSport des Jeux Olympiques propulsée par la Grande-Bretagne se déroulera elle aussi tous les 4 ans.

Le gouvernement britannique a annoncé ce 6 avril avoir soutenu un comité international afin de créer les eGames, une compétition reprenant le modèle des Jeux Olympiques et dans laquelle divers pays entreront en compétition. La première édition prendra place en parallèle des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro cette année, et il en sera de même pour toutes les éditions à venir, que ce soit pour les jeux d’hiver ou d’été, comme par exemple Pyeongchang en Corée du Sud pour 2018 et Tokyo pour 2020.

Une première édition en petit comité

Les eGames seront un organisme sans but lucratif qui n’offriront pas de cash prize, mais comme les Jeux Olympiques eux-mêmes utilisera la fierté nationale et le goût pour la compétitivité pour susciter l’intérêt et attirer les concurrents. Il sera organisé avec l’aide du Comité international olympique (CIO).

Annoncé à l’occasion du Festival des Jeux de Londres l’événement verra s’affronter dans un premier temps le Brésil, la Grande-Bretagne, les USA et le Canada. Les prochaines éditions devraient pouvoir accueillir d’autres nations.

egames-rio-2016

Quelles seront les modalités ?

Les joueurs participant à ces Jeux Olympiques devront être âgés de 18 ans au minimum. Hommes et femmes sont acceptés pour la compétition, dont les récompenses seront des médailles d’or, argent et bronze. Le sujet des prize pools n’est cependant pas totalement clos, et devrait être discuté dans les prochains mois.

L’International eGames Committee (IEGC) sera l’organisme qui chapeautera ces événements, il créera prochainement un Comité Consultatif International afin de permettre aux compétitions de se dérouler dans des conditions optimales en faisant en sorte notamment de favoriser l’inclusivité et la diversité. Beaucoup de facteurs restent cependant encore en discussion, notamment la question de la lutte contre le dopage et celle de la création d’un règlement et d’une charte de conduite.

egames-header

La liste des jeux en compétition n’a pas été clairement définie, elle fait partie des éléments qui seront discutés ces prochaines semaines. L’IEGC déterminera également dès le 1er mai les noms des membres qui composeront l’organisation, choisis parmi des représentants de l’industrie du sport, de l’eSport et des médias.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés