L'histoire de The Witcher, qui met en scène le « sorceleur » Geralt de Riv, sera adaptée au cinéma en 2017.

Les aventures de Geralt de Riv, dit le « Boucher de Blaviken », vous manquent ? Vous avez déjà largement arpenté les terres des royaumes du nord, mis à bas la Chasse Sauvage, complété votre collection de Gwent et achevé la première extension de The Witcher 3 : Wild Hunt, intitulée Hearts of Stone ?

Alors vous serez ravi d’apprendre qu’outre la sortie d’une seconde extension — Blood and Wine —, qui est prévue pour début 2016, une adaptation cinématographique est également au programme. Selon les informations fournies par le site Platige Image, celle-ci doit sortir courant 2017 et constituera, si le film marche bien dans les salles, la première étape d’une série de plusieurs longs-métrages.

Le film s’appuiera sur deux nouvelles écrites par l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski, The Witcher et Lesser Evil, publiés en 1990. Sans surprise, l’histoire sera centrée sur Geralt de Riv, un « sorceleur » très talentueux qui accepte des contrats pour tuer des monstres qui mènent la vie dure aux villageois.

L’histoire sera centrée sur Geralt de Riv, le protagoniste de The Witcher.

En revanche, il n’est pas encore précisé si d’autres personnages-clés de l’histoire, comme Yennefer, Ciri, Triss, Vesemir et Jaskier, seront présents à l’écran ou s’ils apparaîtront dans les prochains volets. Aucune information n’est pour l’instant disponible sur le casting.

La réalisation du film sera confiée au cinéaste polonais Tomasz Bagiński, qui s’est distingué par le passé en étant nominé aux Oscars pour le meilleur court-métrage d’animation et ayant remporté un prix équivalent aux BAFTA Awards. Le réalisateur connaît bien l’univers de The Witcher, puisqu’il a travaillé sur les cinématiques qui parsèment le jeu vidéo. Il ne découvrira donc pas un monde totalement étranger.

Il sera assisté dans cette tâche par Thania St. John, une scénariste qui a déjà travaillé sur des projets de séries télévisées comme Grimm, Chicago Fire et Buffy contre les vampires. Elle sera aussi chargée, selon Platige Image, de plancher sur les éventuelles suites au métrage. Un portage vers le petit écran, sous la forme d’une série TV, n’est pas exclu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés