Il y a six ans, Steve Jobs présentait pour la première fois le petit baladeur numérique qui allait transformer l'image de marque d'Apple dans le monde entier. Autre temps autre ambiance, la salle était alors petite et la présentation modeste. Depuis, l'iPod est devenu la référence des baladeurs. Pour combien de temps encore ?

Comme nous le fait remarquer notre confrère Generation MP3, l’iPod fête cette semaine ses 6 ans. C’est en effet le 23 octobre 2001 que Steve Jobs présentait pour la première fois à la presse ce qui allait devenir le numéro 1 des baladeurs MP3 et un nom générique pour les désigner : l’iPod. Souvenirs, souvenirs… voyez comme la présentation à l’époque était beaucoup plus intimiste, modeste et moins applaudie que la moindre petite annonce réalisée aujourd’hui par Apple :

Depuis, on se demande chaque année si Apple va être en mesure de garder son statut de leader du marché des baladeurs numériques. La firme est en déjà à sa sixième génération de l’iPod Classic, et reste solidement accrochée en tête du podium. Apple a ainsi vendu plus de 120 millions d’iPod depuis son lancement, et annonce encore 10,2 millions de baladeurs MP3 vendus au trimestre dernier (+ 17 %). Pourra-t-il garder longtemps ce statut de locomotive du marché ?

Dans l’histoire, plusieurs marques se sont aussi imposées à leur début, au point de devenir des noms génériques pour désigner le produit dont ils étaient l’étendard. Aujourd’hui, Hoover n’est plus le leader des aspirateurs, pas plus que Frigidère le leader des réfrigérateurs. Continuera t-on à parler d’iPod dans 5 ans pour désigner le seul baladeur d’Apple, ou pour désigner en général les baladeurs de toutes autres marques ?

Il y a bien, pour la première fois, quelques signes de faiblesse malgré les beaux résultats financiers. Les étudiants américains qui possèdent un baladeur MP3 ne sont plus cette année que 79 % à déclarer posséder un iPod, contre 91 % l’an dernier. L’effet de mode s’est sans doute estompé et il n’est plus aussi « cool » qu’auparavant d’avoir une pomme musicale dans sa poche. En Europe, le baladeur d’Apple ne représenterait que 27,4 % des baladeurs MP3 écoulés. Microsoft, avec la deuxième génération de son baladeur Zune, compte bien s’imposer. Il ne lui a fallu que deux générations de la Xbox pour jouer du coude à coude avec les géants du jeu vidéo, lorsque la firme de Redmond a décidé d’envahir ce marché qui lui était inconnu.

Malgré tout, cette année encore, l’iPod devrait rester le baladeur le mieux vendu au monde, grâce au déploiement d’une gamme complète qui va de l’iPod shuffle à l’iPod touch. Et quand bien même l’iPod perdrait son statut de leader, la relève est assurée. Apple déclare 1,4 million d’iPhone vendus depuis son lancement, et mise sur 10 millions de téléphones mobiles vendus en 2008.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés