Faites-vous parti de ces joueurs qui refusent désormais d’acheter un jeu (ou même d’y jouer) s’il ne propose pas un mode multijoueurs en ligne ? D’abord exigé par les joueurs sur PC, le mode de jeu à plusieurs et à distance est désormais une composante essentielle des jeux vidéos sur console.

Selon une étude de Electronic Entertainment Design and Research (relatée par Ars Technica) près de la moitié des jeux vendus en magasin ne possèdent pas de mode de jeu en ligne, mais ceux qui en proposent génèrent en général deux fois plus de revenus que les autres. Une leçon à tirer pour la Nintendo Wii, qui est la console qui propose le plus de jeux sur le marché, mais qui est aussi de loin celle dont les jeux se jouent le moins en ligne. Un faux départ qui sera sans doute corrigé avec les titres attendus en 2008, notamment Mario Kart. Un bon point aussi pour Sony, qui contrairement à Microsoft, propose son Playstation Network gratuitement pour l’ensemble des jeux Playstation 3.

Sans surprise, mais c’est rassurant de le noter quand même, les jeux qui sont considérés comme d’excellents titres (qui obtiennent plus de 90 sur Metacritic) se vendent en moyenne 531 % mieux que la moyenne.

Aussi, pour être sûr d’avoir beaucoup de succès, il faut bien sûr avoir du talent et réaliser un excellent jeu, mais aussi ne pas négliger l’aspect multijoueurs de plus en plus indispensable. Le jeu Gears of War est ainsi cité en exemple absolu du hit parfait. Le jeu a été acclamé par la presse et les joueurs, connaît une grande communauté de joueurs en ligne qui achètent des cartes supplémentaires, et est même réputé avoir boosté les ventes de la console Xbox 360 de Microsoft et les abonnements au service Xbox Live. Le titre s’est vendu à deux millions d’exemplaires dans les six premières semaines, générant un sursaut de 80 % du nombre de joueurs abonnés sur Xbox Live. Même si le code donnant accès à 48 H gratuites présent dans la boîte était certainement pour beaucoup dans le sursaut, une part importantes de joueurs semblent avoir ensuite décidé de payer leur abonnement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés