Ce sont des chiffres étranges et frappants que rapporte MacWorld. Des chiffres communiqués par le propriétaire d’un label indépendant, qui se réjouit des sommes reversées par iTunes et se plaint des gains obtenus avec les plate-formes concurrentes, à bases comparables.

Selon cette source anonyme, iTunes reverserait au label quasiment l’intégralité des 79 pennies payés par les britanniques lorsqu’ils achètent un morceau de musique sur la plate-forme. Mais en comparaison, Ruckus Network reverserait 0,005 ⣠( !) par morceau au distributeur, qui lui-même prend ses 25 % de commission, et même Real Networks ne rapporterait pas grand chose. Pour un même nombre de chansons vendues un millier, Real Networks aurait rapporté 10 ⣠au label contre 790 ⣠avec iTunes. Sommes qui doivent ensuite être partagées avec les artistes.

Est-ce vraiment la réalité du marché, ou l’expression d’une vision déformée ? Sans doute s’agit-il moins de vente de morceaux que de diffusions sur les services de radio interactives ou les forfaits illimités (Rhapsody) de RealNetworks. Il y a en tout cas de quoi faire réfléchir sur la dépendance des labels vis à vis d’iTunes, d’autant que celui-ci compte pour plus de 80 % du marché de la musique en ligne.

via : iGeneration.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés