Microsoft vient d'annoncer, dans un communiqué publié mercredi, que Games for Windows sera disponible le 8 mai prochain pour les utilisateurs de Vista. Ce service Windows Live, qui fait le pont entre XBox 360 et PC, pourrait bien révolutionner l'univers du jeux-vidéo pour PC.

Dans le domaine du jeux-vidéo, la console a toujours eu cet avantage indéniable sur le PC que de proposer des jeux simples à lancer : vous l’insérez dans la console, et vous jouez. Mais Microsoft pourrait bien renverser la vapeur avec son projet « Games for Windows ».

Games for Windows, c’est la tentative d’ouvrir les jeux PC au grand public. Et pour cela, la firme de Bill Gates dispose de plusieurs atouts. D’abord, une interface qui proposerait un système aussi simple que celui des consoles, un « Insert & Play » laissant les installations requises gérées en arrière plan. Ensuite, la volonté de simplifier la compréhension des compatibilités des jeux au grand public. Plus besoin d’avoir en tête les performance de sa machine pour savoir si elle dispose d’assez de puissance pour assumer le minimum requis, celui-ci serait évalué par une simple échelle chiffrée.

Si la souscription à Windows Live sera payante, le joueur disposera en revanche du même compte pour y accéder du PC ou de la XBox. Le compte Silver permettra d’obtenir certains contenus gratuits et de jouer en multi-joueur, mais n’offrira pas, à l’instar du compte Gold, la possibilité d’affronter des joueurs de XBox. Les jeux, dont le premier à sortir sera Halo 2, seront compatibles avec le moteur DirectX 10, qui porte la qualité des graphismes à un niveau supérieur.

Vers une nouvelle forme de monopole de Microsoft ?

Les pré-requis pour qu’un jeu profite du label Games for Windows seraient naturellement d’offrir une installation facile, mais aussi d’utiliser les fonctions de l’explorateur de jeux Windows Vista, d’être compatibles avec les pads Microsoft et jouables en 16/9ème.

Gamebe.com souligne judicieusement le fait que banaliser de cette manière le jeux-vidéo sur PC reviendrait à assurer l’imposition de Windows Vista comme une réelle plateforme de jeu. Mais nous pouvons aussi nous demander si cela ne conférerait pas un énorme pouvoir à Microsoft sur le marché. En effet, les conditions requises pour se voir labellisé Games for Windows ne sont pas très contraignantes, mais qu’est-ce qui empêchera Microsoft de les développer nettement à son avantage, lorsque plus aucun éditeur ne pourra se permettre de bouder le label ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés