Apple a organisé ce mercredi une conférence de presse. L'entreprise américaine a présenté à cette occasion une nouvelle Apple TV. Compatible avec l'assistant vocal Siri, l'appareil met le cap sur les applications. Une nouvelle télécommande a aussi mise au point, et elle a un air de famille avec la Wiimote.

Apple revient en force dans la télévision. Lors de sa conférence, le groupe a levé le voile sur une nouvelle Apple TV, plus grosse mais surtout accompagnée d'une télécommande avec pavé tactile qui doit faciliter la navigation dans les menus. Mais l'usager pourra aussi contrôler l'Apple TV à la voix, comme lancer une application, en lui donnant des instructions que Siri, l'assistant personnel , se chargera d'interpréter.

Pour Apple, le futur de la TV réside dans les applications. Qu'il s'agisse de services de vidéos à la demande, de jeux vidéo, de musique ou de bandes dessinées, tout doit pouvoir être affiché à l'écran via un programme dédié.

Dans la VOD, le groupe américain présente des plateformes bien connues comme Netflix, Hulu, HBO et ShowTime (on imagine que pour la France, ça sera plutôt Netflix et Canalplay). Côté BD, l'Apple TV permettra d'afficher des pages de comics et de les feuilleter du bout de la télécommande. En musique, on pourra rapatrier sa bibliothèque musicale et se brancher à la station de radio d'Apple Music, Beats 1.

L'Apple TV est aussi capable de proposer du jeu vidéo. L'idée générale est d'orienter la machine vers les jeux de soirée et occasionnels, qui sont très prisés entre amis (comme Mario Party, Lapins Crétins, etc). Les titres montrés à l'écran mettent d'ailleurs l'accent sur cet aspect. Ainsi, le titre Crossy Road, qui offrait une expérience solo jusqu'alors, supportera un mode multijoueur avec l'Apple TV.

On notera d'ailleurs que le principe de la Wiimote n'a pas laissé insensible Apple, puisque la télécommande que le groupe va livrer avec l'Apple TV pourra faire à peu près la même chose (mais prudence, il n'y a pas de dragonne ! Gare aux maladresses !). Grâce à l'accéléromètre et au gyroscope, on pourra par exemple mimer un mouvement de tennis pour que la balle dans le jeu soit renvoyée.

L'Apple TV, qui disposera de son propre système d'exploitation – tvOS – et d'un App Store dédié, pourra accueillir de nombreuses applications tierces : des exemples sont donnés pour faire du shopping, pour investir dans l'immobilier, pour regarder du sport, pour consulter la météo…

Si la télécommande facilite la navigation, Siri se montre très prometteur. L'assistant peut chercher des œuvres incluant plusieurs critères (trouve-moi les films d'action récents avec tel acteur, par exemple), il peut afficher des informations sur le film ou provenant d'autres applications (météo, sport…). Il peut aussi rejouer une scène et ajouter des sous-titres si on lui dit qu'on n'a pas compris

Dans ses entrailles, l'Apple TV inclut un processeur A8 64 bits, le Wi-Fi 802.11ac, le Bluetooth 4.0, la sortie HDMI et le port Ethernet. La version bêta et les ressources pour les développeurs sont disponibles dès aujourd'hui. Le lancement de l'appareil aura lieu à la fin du mois d'octobre. Comptez 149 dollars pour la version avec 32 Go de mémoire interne et 199 dollars pour celle avec 64 Go d'espace de stockage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés