Un brevet déposé en début d'année montre que Nintendo réfléchit à la conception d'une console dépourvue de lecteur optique. Le constructeur japonais osera-t-il franchir le pas de la distribution entièrement numérique avec sa prochaine machine ?

Évoquée pour la première fois cette année, la prochaine console de Nintendo – surnommée NX – a déjà fait l'objet de plusieurs hypothèses plus ou moins crédibles, allant de la date de sortie (il serait question de 2016) au choix du système d'exploitation (Android a été cité pendant un temps, mais l'industriel japonais a démenti), en passant par le processeur (AMD serait en bonne position).

Dernièrement, c'est le lecteur optique qui s'est retrouvé au cœur des rumeurs. En effet, un brevet déposé en début d'année aux États-Unis par Nintendo, et qui a été ausculté minutieusement par les membres du forum de NeoGAF, montre que le fabricant nippon envisage la mise au point d'une console de jeu… dépourvue de lecteur optique. Une première dans l'histoire du groupe.

Nintendo utilise en effet des disques optiques de différents formats depuis la commercialisation du GameCube en 2001 (auparavant, les jeux étaient stockés sur des cartouches et des disquettes). Mais il faut croire que la firme considère que les progrès dans le déploiement du haut et du très haut débit permettent de considérer sérieusement la distribution de jeux uniquement par Internet.

Côté concurrence, Sony a fait un pas vers le dématérialisé avec la PSP Go. Cependant, l'industrie reste pour l'instant prudente. Sony n'exclut pas une distribution exclusivement numérique, mais pour une future console portable. Microsoft, de son côté, a fait savoir que cette piste a été évoquée lors du développement de la Xbox One avant d'être finalement écartée à cause du poids des jeux et de l'insuffisance des lignes Internet.

( photo : CC BY tico_24 )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés