Sony prévoit de lancer le PlayStation Now en Europe en 2015, avec au préalable une phase beta au Royaume-Uni. Ce service, présenté en début d'année et proposé aux Américains depuis cet été, permet notamment de contourner l'incompatibilité matérielle entre les jeux PS3 et la console PS4.

Sony va étendre son service de jeu à la demande (cloud gaming) à l'Europe. En effet, le studio japonais a confirmé l'arrivée du PlayStation Now sur le Vieux Continent au cours d'une conférence donnée la veille de l'ouverture du salon allemand Gamescom. Cependant, les joueurs devront s'armer de patience : aucun lancement n'est prévu avant 2015.

Présenté en début d'année lors du Consumer Electronics Show, le PlayStation Now est un nouveau service proposé par Sony qui permet de jouer à des jeux vidéo depuis chez soi alors que ces derniers sont en réalité exécutés à distance, sur les serveurs de l'entreprise japonaise. Il a été lancé cet été aux États-Unis accompagné d'une centaine de jeux issus de la PS3.

Car en effet, le "cloud gaming" offre l'avantage de contourner l'incompatibilité matérielle entre les consoles. Il est ainsi possible de jouer à des jeux datant de la PS3 sur la dernière console de salon de Sony, puisque ce n'est pas cette dernière qui supportera l'effort informatique mais les serveurs distants de l'entreprise. Une fois le calcul effectué, le résultat est transmis à la console du joueur, via Internet.

Le PlayStation Now nécessite donc une connexion suffisamment importante pour que l'expérience vidéoludique soit satisfaisante. Sony recommande ainsi une capacité de 5 Mbps minimum, même s'il a été précisé que la résolution s'adaptera à la connexion.

Pendant un temps, la sortie du PlayStation Now en Europe paraissait très incertaine. Lors d'une interview au Figaro, Andrew House, le PDG de Sony Computer Entertainment, indiquait que l'ouverture du service "ne se fera que lorsque le marché européen se sera tourné vers la distribution de contenus en streaming", dont l'offre générale était jugée plus pauvre qu'outre-Atlantique.

Le PlayStation Now fonctionne avec le système de cloud gaming de la société Gaikai, que Sony a absorbé il y a deux ans pour un peu plus de 300 millions de dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés